Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas autant que ça.

La presse se focalise, aujourd’hui, sur les remises consenties par des salles événementielles pour les réunions de campagne d’Émmanuel Macron. Si on fait le tour des articles développant précisément les dates, lieux et montant des remises, on se rend compte d’un «léger détail» que les journalistes ont oublié ; les différences de dates auxquelles les comparatifs entre le coûts des locations et des prestations entre candidats.

 

Dans l’événementiel, les dates sont importantes

C’est même la base, le début, de la cogitation sur un événement ; quand le réaliser ! Ainsi, si le budget est confortable, si vous souhaiter rassembler des décideurs, des professionnels ou les salariés d’une boite, mieux vaut choisir une date en dehors de toutes vacances scolaires. Seul «bémol» ; ce sont les périodes les plus chères pour les sous-traitants, qu’ils s’agissent de lieux ou de prestataires.

À l’inverse, si votre événement à pour cible les particuliers - foires, soirées privées, manifestations culturelles, réunions politiques,... - et que vous essayez de gérer votre budget au plus juste, mieux vaut choisir une date durant les vacances scolaires qui permet non seulement de toucher plus de particuliers, mais aussi de tomber en pleines périodes creuses pour les professionnels de l’événementiel.

Quid des dates choisies par LREM par rapport aux autres candidates et candidats ?

L’article de Franceinfo sur les «ristournes» de la campagne

L’intérêt de l’article de Franceinfo  est qu’il donne des exemples datés entre les coûts de locations sur plusieurs candidats.

Bobino et le Théâtre Antoine

On y lit «À deux reprises, Emmanuel Macron est monté sur la scène de théâtres parisiens, le 6 février 2017 à Bobino, puis le 8 mars au Théâtre Antoine.»

Sur ces deux dates, la première est en pleine vacances d’hiver sur la zone C. On peut ainsi imaginé que les équipes LREM ont négocié les deux tarifs en tenant compte d’une occupation en période creuse. D’ailleurs, FranceInfo explique plus loin «Nous avons appelé directement JMD Prod pour obtenir un devis pour un événement du même format qu’un des meetings d’Emmanuel Macron. Au téléphone, un responsable de Bobino annonce : "On va partir sur du 11 000 euros hors taxes». Certes, mais pas à la même date ; nous sommes en ce moment en période «pleine».

La Bellevilloise : un tarif "spécial Macron" ?

S’interroge FranceInfo concernant une réservation au 2 mai 2017 de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, citant la différence entre le prix facturé à Benoit Hamon le 20 mars de la même année. «Comment expliquer une telle différence de traitement ?» se demande FranceInfo ? Toujours par la date ; le 20 mars est en période pleine ; le 2 mai, lendemain d’un week end de trois jours, est en «zone faible» pour les professionnels de l’événementiel.

D’ailleurs, LREM, nous apprend FranceInfo, louera au même tarif remisé le 5 avril, en pleine vacances scolaires de la zone C.

La Maison de la Mutualité ; toujours un tarif spécial ?

Toujours le même comparatif entre candidats. On apprend que «Ni François Fillon le 14 janvier 2017, ni Benoît Hamon le 5 février 2017 n’ont obtenu les mêmes niveaux de remise.» et que «si la CNCCFP avait jeté un œil à l’agenda politique, elle aurait remarqué que le 2 juillet 2016, dix jours avant Emmanuel Macron, Les Républicains ont tenu leur conseil national à La Mutualité.»

Quand a eu lieu le meeting d’Emmanuel Macron ? Le 12 juillet 2016, durant les congés scolaires d’été.

«Eurydice : grands spectacles, grosses ristournes»

C’est ce qu’affirme FranceInfo qui n’a toujours pas remarqué que les meetings d’Arras et de Nantes sont en période de vacances scolaires.

 

À se demander si la gestion des équipes En Marche n’a pas été bien plus pointue au niveau du choix des dates des meetings que l’a été celle de ses concurrents...

Campagne d’Emmanuel Macron : des remises surprenantes ?
Tag(s) : #Actualités, #élections, #compte de campagne, #emmanuel Macron, #Macron

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :