Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Kiosque aux Canards

Le Kiosque aux Canards

Menu
NSA-XKeyScore, l'outil pour vous effrayer inutilement

NSA-XKeyScore, l'outil pour vous effrayer inutilement

La NSA guette-t-elle réellement vos confidences ?

Connaissant les services de renseignements américains, je ne doute pas de l'existence d'un tel programme d'analyse de flux de données sur le Web et dans ce cas précis des échanges sur Facebook.

Il faut relativiser

En effet un tel outil pour être opérationnel à 100% nécessite tellement d'analystes (donc d'humains comme Edward Snowden) que celui-ci est vite inefficace en terme de sécurité nationale. Nombre de logiciels ou applicatifs destinés à la NSA ne sont que des arrangements entre entreprises et décideurs des agences de renseignements fédérales. Très peu sont efficaces, voire inutiles.

Depuis l'affaire Wikileaks et la cas Snowden, une psychose s'empare de la webosphère, savamment relayée par l'envie de sensationnel des médias. Il est vrai, on s'emmerdait depuis la guerre froide, ces échanges d'espions au petit matin au bord d'une rivière est-allemande ou à la frontière austro-tchèque.

Alors depuis quelque temps avec le développement des échanges numériques, la parano de l'espionnite est de retour. Pour qui n'a rien à se reprocher, vous n'avez aucun intérêt pour ces agences de renseignements qui dépensent des milliards en dollars ou euros pour le plus souvent écouter le vent dans les tuyaux.

Sinon vous pouvez toujours surfer via un proxy ou une adresse IP mobile qui se balade à fréquence régulière à droite et à gauche de la planète.

Sérieusement et pour en revenir à XkeyScore, l'intox a toujours été la meilleure amie et arme des services de renseignements. Malgré ce que peut démontrer le Monde.fr de manière pédagogique et très bien documentée, dans son article de fonds d'hier : XKeyscore, l'outil de la NSA pour examiner "quasiment tout ce que fait un individu sur le Web", les véritables Big Brothers ne sont pas là où on vous le dit.

Les Big Bros

Dans la liste de mes préférés Big Bros (pour Big Brothers), je citerais Apple, puis Facebook, continuant avec Google, Microsoft, Samsung sans oublier nos chers FAI (Fournisseurs d'Accès à Internet). A côté la NSADGSE, MI6 et consorts, c'est du petit beurre. Et aussi, pourquoi ne parle-t-on pas des Russes et de leur super mafia, car dans ce domaine ils sont tops ?
Vos numéros de cartes bancaires n'ont plus de secrets pour eux, les virus, trojan et bidules c'est à 90% made in Russia, sans vous détailler comment vos infos personnelles sont divulguées et distillées par votre site de vente en ligne préféré ou de soldes, enfin bref, l'espionnite est partout.

Comment faire ?

Continuer tout bêtement à vivre sa vie d'internaute, peut-être en changeant quelques mauvaises habitudes. Éviter de poster sur des albums photos publics, les photos de vos petits enfants ou de votre dernière petite copine en bikini sur une plage du Sud de la France, donnez le moins d'infos possibles sur les sites pour retrouver des copains d'avant qui n'en n'ont rien a faire de vous depuis des lustres et surtout désactiver toutes les options de géolocalisation.

Autre truc, privilégiez un compte en banque dédié pour vos achats en ligne avec une carte bancaire associée que vous n'utiliserez que pour le WEB et non pour aller au supermarché ou bureau de tabac du coin, histoire que les fichiers ne soient pas croisés avec vos habitudes de consommation. Utilisez au maximum votre téléphone fixe lorsque vous êtes chez vous, le portable c'est pour quand on est ailleurs. Ne téléchargez pas vos itinéraires pour votre GPS à partir d'Internet mais simplement programmez votre point de départ et lieu d'arrivée en mode déconnecté directement sur votre GPS. Et surtout privilégiez la connexion de vos appareils (ordinateurs, box, TV) en RJ45 chez vous et non en mode WI-FI (plus rapide et plus sécurisé). Et surtout créez vous une adresse mail poubelle, qui vous servira pour créer un compte Facebook, Tweeter et autres, mais aussi pour vos demandes de renseignements et contacts en ligne. N'utilisez jamais celle fournie par votre FAI.

Pour conclure

Donc XKeyScore, faut pas en avoir peur, votre principal ennemi c'est vous avec toutes vos mauvaises habitudes, vos partages que vous croyez dans le fond anodins mais qui mis bout à bout permettent de vous profiler.

Pensez : « Si les murs ont des oreilles, c'est que vous parlez à côté d'eux ». Donc, le meilleur moyen de les rendre sourds, ce n'est pas de gazouiller (tweet) sur le Web mais de chuchoter (whisper).

Du style XkeyScore-Hadopi même combat :)

NSA-XKeyScore, l'outil pour vous effrayer inutilement