Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Kiosque aux Canards

Le Kiosque aux Canards

Menu
Les “anti” sont des sagouins !

Les “anti” sont des sagouins !

La loi sur le mariage pour tous a été discutée, a été votée, est en place, donc.

Ce ne fut pas sans mal puisque les “antis” auront tenté jusqu’au bout de faire croire à un mensonge ultime ; un tas de fléaux s'abattrait sur notre France si cette loi passait.

Une vidéo ignoble en fin de billet.

Des dérapages à répétition

Nous allons donc avoir la plaie de la Procréation médicalement assistée (PMA), qui a permis la naissance de centaines de milliers d’enfants aux sein de couples hétérosexuels depuis des décennies (22 000 par an fabriqués sur le sol français, on ne compte pas les autres), et occupe les députés depuis six jours alors que ce n’est pas dans le texte de loi ; la Gestation pour autrui (GPA) pratiquée couramment aux USA et à laquelle des milliers de couples hétéros français ont eu recours. Elle n’est pas non plus dans le texte de loi, mais dans les colonnes du Figaro depuis le début du processus législatif : « Taubira ouvre la voie à la GPA ».

« La porte est désormais ouverte au spectacle mortel »

Le maire UMP du VIIIe arrondissement de Paris, François Lebel, celui-là même qui avait marié civilement Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, écrivait dans son éditorial du mensuel d’information municipale d’octobre 2012 que l’ouverture du mariage aux couples homosexuels risquait d’entraîner « les pires dérives » comme la polygamie, l’inceste et la pédophilie.

« Comment s’opposer demain à la polygamie en France, principe qui n’est tabou que dans la civilisation occidentale ? Pourquoi l’âge légal des mariés serait-il maintenu ? Et pourquoi interdire plus avant les mariages consanguins, la pédophilie, l’inceste qui sont encore monnaie courante dans le monde ? » ;

« La porte est désormais ouverte au spectacle mortel pour la civilisation du mariage légal de tout le monde avec n’importe qui pour faire n’importe quoi ! »

Alain Escada, président de Civitas pense la même chose. Mais il préfère l’expression « boîte de Pandore » qu’on ouvre, à la porte qui s’ouvre.

Frigide Barjot et l’inceste

« Le mariage homosexuel est la porte d’abord entrebâillée, puis grande ouverte, à toutes les dérives de la dictature de l’hédonisme individuel : polymariage répondant au polyamour, en attendant le droit à l’inceste. Si seul l’amour fonde le mariage, pourquoi ne pas épouser son amant en plus de son mari, son frère ou sa mère ? »

(Frigide Barjot, dans « Touche pas à mon sexe ! Contre le mariage gay », aux éditions Mordicus.)

Mais... Souvenons-nous

Qu’à l’époque du PACS, déjà... « Les prosélytes de l’homosexualisme proposent un modèle d’intolérance vécu comme une insulte par des couples hétéros normaux pour lesquels le mariage correspond avant tout à une certaine manière d’élever les enfants et de les garantir contre ces fléaux modernes que sont le sida ou la pédophilie », écrivait, le 25 septembre 1998, l’historien Emmanuel Le Roy Ladurie.

Le pire ? Cette vidéo tirée du Petit Journal où une imbécile s’exprime.

Les “anti” sont des sagouins !