En préambule ce texte ne s’adresse pas à ceux qui refusent le vaccin pour des raisons d’oppositions politiques systématiques et imbéciles à toutes les décisions du gouvernement en place car je ne considère pas cette posture digne d’intérêt. 

1) Votre soi‐disant liberté empiète d’une première manière sur la liberté des vaccinés. 

En effet si la grande majorité des gens courent se faire vacciner c'est non seulement pour sauver leur peau et être libres de circuler, mais c'est aussi pour éviter que le virus continue à courir et mute et qu'un variant n’ait le temps de devenir résistant au vaccin. En ne vous faisant pas vacciner vous permettez au virus de courir et de continuer à muter et de devenir résistant ce qui empiètera sur la liberté des vaccinés d’avoir choisi l’immunité. 

2) Votre soi‐disant liberté empiète également d’une 2ème façon 

Si par votre faute un 4ème confinement a lieu vous empièterez sur la liberté de circuler des vaccinés. 

3) L'Histoire vous jugera comme ceux qui ont manqué de solidarité et qui ont nui à la sauvegarde du groupe. 

4) Une journée en réanimation coûte 5000 € et 3 mois comme ceci arrive souvent 450 000 €, je ne suis pas sûr lorsque vous tomberez malade que la population générale vaccinée sera toujours d'accord pour mettre la main à la poche par ses impôts pour payer vos soins, vu que vous aurez vous‐mêmes manqué de solidarité et que vous aurez été un cas grave du fait de votre comportement irresponsable. 

5) Lorsque par votre faute vous encombrerez les lits d'hôpitaux, des opérations devront être retardées, des malades graves, cancers etc… ne pourront pas être soignés, certains en mourront et les familles ne manqueront pas de vous tenir pour responsables.

6) Ceux qui pétitionnent aujourd'hui contre le pass ou le vaccin ce sont les mêmes qui ont lancé la pétition "Il faut croire le professeur Raoult" or le professeur Raoult dit aujourd'hui de se faire 

vacciner. Si vous étiez cohérents avec la première pétition vous devriez courir vous vacciner, si vous n'êtes plus d'accord avec votre gourou c'est que cette première pétition n'était en fait qu'une simple opposition systématique et imbécile au gouvernement en place. 

7) Vos pétitions peuvent atteindre un million de signatures ou plus, vous pourrez défiler toute la semaine comme les beaufs jaunes, le Président ne lâchera rien et sans le pass sanitaire vous finirez votre vie reclus.

8) Enfin et de toutes façons si le pass sanitaire ne suffit pas, le vaccin, comme d'autres déjà, deviendra obligatoire et vous serez finalement obligés de vous faire vacciner. 

Alors plutôt que de perdre votre temps à faire semblant de croire les âneries qui circulent sur le Net, téléphonez à Doctolib et prenez rendez‐vous. 

Retour à l'accueil