Copies des échanges dans l’article.

Depuis le fameux prêt russe au FN, on savait qu’il y avait un loup. Les dénégations des mamamouchis du Front ne trompaient personne, sauf celles etc eux qui préféraient garder yeux et oreilles cachés.

Voici aujourd’hui le fond de l’histoire, grâce aux hackers d’Anonymous International qui viennent de rendre public les milliers de documents piratés par leurs soins chez un haut fonctionnaire de l’administration Poutine.

Ces documents montrent les échanges textes entre hauts fonctionnaires russe sur la manière de dire «merci» au FN en échange de son soutien sur la Crimée.

De la cause à l’effet

Selon les documents hackés, les Russes ne cachent pas leur satisfaction et envisagent comment « d'une manière ou d'une autre remercier les Français ». Dans les mois qui suivent, Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen obtiennent tous deux des prêts russes pour leur financement politique à hauteur de 11 millions d'euros.

Un hackage ultra ciblé

En février, les « Anonymous International » ont annoncé sur leur site Shaltaï Baltai avoir lancé une attaque contre Timur Prokopenko, chef-adjoint du département de politique intérieur au Kremlin.

Ce jeune homme, ancien du mouvement pro-poutinien « Molodoya Gvardia » (la branche «jeunes» de Edinaïa Rossia, le parti de Vladimir Poutine), était de l’automne 2012 à décembre 2014 en charge des médias et d’Internet, travaillant sous les ordres de Viatcheslav Volodine, chef-adjoint de l'administration présidentielle russe. Son portable et sa boîte e-mail ont été hackés, et une partie de leur contenu publié. Les fuites portent sur la période 2011-2014.

Une seconde livraison des échanges sur le FN

Il s’agit cette fois-ci de 40 000 SMS échangés, toujours entre 2011 et 2014. C'est là que l'on trouve les passages concernant Marine Le Pen.

L’authenticité des textos ne semble pas mise en doute. L’un des interlocuteurs de Timur Prokopenko, le directeur du journal et de la télévision RBK Nikolaï Molibog, a déjà confirmé sur sa page Facebook que ces échanges avaient bien eu lieu. Plusieurs médias ont repris cette information, se demandant qui serait le prochain visé par les KremlinLeaks.

Dans la masse de e-mails piratés, le Front national, son soutien à la Russie sont mentionnés à 66 reprises, mais ce sont surtout trois échanges de textos qui intriguent. Ils ont été écrits en mars 2014, alors que le référendum pour le rattachement de la Crimée à la Russie se préparait activement (il s'est tenu le 16 mars).

L'interlocuteur de Timur Prokopenko est un certain « Kostia ». Selon les « Anonymous International », il s’agit de Konstantin Rykov, l'un des plus actifs blogueurs, utilisateur de twitter et concepteur de sites Internet pro-Poutine. Il a été député de la Douma d'État pour le parti Edinaïa Rossia de 2007 à 2012.

Premier message

Le 10 mars 2014, Timur Prokopenko écrit à « Kostia ». Il lui demande s’il peut faire venir Marine Le Pen en Crimée, « comme observatrice » du référendum qui doit se tenir six jours plus tard. « On en a extrêmement besoin. J'ai dit à mon chef que tu étais en contact avec elle ???? », lui écrit Prokopenko. « Oui j'essaye de savoir demain », répond « Kostia ».

 

Les hackers d’Anonymous rendent publiques les négociations entre le FN et le Kremlin
Deuxième message

Le lendemain, Prokopenko relance « Kostia », qui revient avec de bonnes nouvelles :

- 15h17: Kostia, réponds.

- 15h20: À propos de Marine. C'est la campagne électorale pour les municipales. Elle est en tournée. Aujourd'hui ou demain, le Front national prendra officiellement position sur la Crimée. On saura alors si elle est prête (ce qui est peu probable) à venir en Crimée ou si l'un de ses adjoints viendra.. J'aurai des détails ce soir..

- 15h22: Oh ! c'est super. On peut les convaincre..

- 15h22: À propos des financements non.

- 15h23: Merci beaucoup, le ministère des affaires étrangères va encore discuter avec elle.

- 15h23: Elle a parlé à Philippo (Florian Philippot, vice-président du FN - ndlr). Il réfléchit )))

- 15h23: Quelqu'un du fonds t'a contacté sur les financements ?

- 15h24: Oui le vice-ministre des affaires étrangères lui téléphonera.

  • 15h25: Nous avons aussi le soutien des Danois, mais je ne peux pas m'expliquer avec eux. Je ne parle pas leur langue ;(
Les hackers d’Anonymous rendent publiques les négociations entre le FN et le Kremlin
Troisième message

Le 17 mars, nouvel échange de textos entre les deux hommes :

- 15h49: Marine Le Pen a officiellement reconnu les résultats du référendum en Crimée !

- 15h51: Elle n'a pas trahi nos attentes ;)

- 15h57: Il faudra d'une manière ou d'une autre remercier les Français.. C'est important.

  • 16h09: Oui, super !
Les hackers d’Anonymous rendent publiques les négociations entre le FN et le Kremlin

Assez amusant - ou pathétique - de voir que, comme ses «grands anciens» durant une période que les électrices et les électeurs du FN ont l’air d’avoir zappé, ce parti fonctionne en fustigeant l’étranger tout en négociant avec lui, dès qu’il s’agit de finances ou de ses propres intérêts, sans aucunement se soucier des intérêts de la France. 

 

 

Les partis que la Russie finance :
Les derniers articles sur le Front national :
Les hackers d’Anonymous rendent publiques les négociations entre le FN et le Kremlin
Retour à l'accueil