Les gentils, les salopards et le pétrole

Désastre écologique à venir : Numb3rs !

696 variétés d’oiseaux, 2274 d’arbres, 382 de poissons, 121 de reptiles, 11 000 indigènes quechuas, huaorani, tagaeri et taromenane sacrifiés pour 920 millions de barils de pétrole. Pourquoi ?

La bonne idée de l’Équateur

Il y a 6 ans l’Équateur par la voix de son président Rafael Correa, propose alors à l’ONU un marché original : il accepte de ne pas exploiter le bloc Yasuni ITT (du nom des gisements d’Ishpingo, Tiputini et Tambococha) au nom de la préservation de l’environnement, en échange d’une aide internationale. L’Équateur, le plus petit des pays membres de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) demande une contribution financière aux pays qui polluent le plus à hauteur de la moitié des revenus que générerait l’exploitation du pétrole de Yasuni, soit 3,6 milliards de dollars sur 12 ans. Rafael Correa évoque alors :  « un exemple extraordinaire d’action collective mondiale, qui permet non seulement de réduire le réchauffement global pour le bénéfice de toute la planète, mais aussi d’inaugurer une nouvelle logique économique pour le XXIe siècle. ».

2013 : 6 ans après

« Le monde nous a lâchés », a déclaré Rafael Correa jeudi 15 août. L’extraction du pétrole pourrait se faire sur une « zone supérieure à 1 % du parc national Yasuni », qui s’étend sur près d’un million d’hectares, a-t-il ajouté.  La biodiversité de cette région classée au patrimoine mondial de l'UNESCO est maintenant menacée par notre égoïsme d'occidental, l'ambition des empires économiques (Chine, Inde, Russie, États-Unis) et par les faiseurs de profits de tout poil.  L’Équateur n’a perçu que 13,3 millions de dollars, soit 0,37 % des fonds attendus, estime le président équatorien, fonds qui proviennent de pays comme la Belgique, la France, le Chili, l'Italie, l'Espagne et même l'Indonésie. Tiens les teutons et les rosbifs n'ont rien donné, c'est beau l'Europe. 

Un combat difficile

Les peuples quechuas, huaorani, tagaeri et taromenane, population indigène du parc national Yasuni promet de se mobiliser et de lutter contre l'arrivée des fouteurs de merde, Maxus Energy Corporation pour les citer, au nom du droit des populations autochtones, de la Constitution équatorienne et de la Nature. L’Équateur est l'un des seuls pays à consacrer des droits constitutionnels à la nature. La loi fondamentale du pays stipule notamment que « toute personne, communauté, peuple ou nationalité pourra exiger à l’autorité publique l’accomplissement des droits de la Nature ». A méditer dans pas mal de pays.

Visuels Yasuni ITT

L'avenir du parc qui est une des 19 zones mondiales de méga-diversité (hot-spot majeur pour la biodiversité ), est aussi une des 44 zones protégées de l’Équateur qui a mis en réserve 20 % de son territoire, reste incertain.

Merci messieurs les salopards : États-Unis, Chine, Canada, Allemagne, Royaume-Uni, Inde, Russie etc, et tous les bobos et beaufs utilisateurs de 4x4 en ville, de SUV gourmands en carburant, les transports-en-commun-phobes, bref merci à tous les cons. Rassurez-vous, on vous prépare un nouveau terrain de jeu, sur les banquises, avec l'exploitation programmée de nouveaux forages.

Durée 00:47

Spot publictaire pour la sauvegarde du parc

Le spot réalisé par l'association équatorienne Yasuni-ITT

Durée 00:06:39

Yasuni ITT Documentary 2009

Documentaire d'explications réalisé par l'association équatorienne Yasuni-ITT en anglais

Vous lirez peut-être aussi...

  	YASUNI ITT | Crea un Nuevo Mundo  -  	YASUNI ITT | Crea un Nuevo Mundo

YASUNI ITT | Créer un monde nouveau

Yasuní-ITT est une initiative unique, originale et innovatrice qui dirige la proposition de réduire les effets négatifs du changement climatique en évitant l’émission de carbone, ce qui est bénéfique pour tous les pays du monde. En même temps, elle respecte les communautés indigènes et surtout le maintien de l’habitat des peuples Tagaeri et Taromemane qui ont décidé de rester en isolement volontaire.… Lire l'article
Les gentils, les salopards et le pétrole
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog