Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un tweet posté le 30 juillet 2013, Monseigneur Robert Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises, brise le sacro-saint de la confession pour justifier sa vision du mariage homosexuel, et plus généralement celle de nombreux prélats et catholiques comme on l'a vu lors des événements de ce printemps dans les rues de France.

Le Tweet, le prélat et le mariage

Dans ce message publié sur Twitter, le vicaire général écrit : « J'ai eu hier la confession d'un jeune gay qui vient de se "marier" et qui découvre déjà avec douleur la mascarade, les déboires, le mensonge ».

Mais ce type de désillusion existe aussi chez les couples hétérosexuels. Combien recense-ton de divorces chaque année en France ? Chaque jour ce sont 364 divorces qui sont prononcés chaque jour, soit 132 977 divorces par an (2011). Dans 3 cas sur 4, le demandeur du divorce est la femme. Donc déboires et mensonges ne sont pas l'apanage du mariage gay, surtout qu'en l'absence de statistiques, il est préjudiciable de tirer des généralités sur un cas unique, surtout, provenant d'un témoignage qui n'aurait jamais du sortir du confessionnal.

Alors monseigneur Robert Poinard, vous qui parlez de « mascarade », « mensonges ». Qu'avez-vous fait du lien qui unit le fidèle et son confesseur. N'avez-vous pas fait de cette confession une mascarade pour mieux servir les mensonges d'une idéologie anti mariage homosexuel ?

Du « mariage n'est pas n'importe quoi ! »

Trahir un serment pour appuyer vos idéaux de société c'est grave, surtout sur internet, via un réseau social, où des millions d'internautes peuvent le lire et le relayer. L'église ne doit en aucun cas se servir du sacré comme arme de propagande, et surtout de la part d'un prélat « fonctionnaire ». Monseigneur Poinard écrivait il y a quelque temps dans son billet titré « LE MARIAGE N’EST PAS N’IMPORTE QUOI ! » sur le site du diocèse aux armées françaises : « Ainsi quatre simples mots rajoutés dans l’article 143 du code civil vont profondément bouleverser non seulement la notion de mariage, de maternité et de paternité, mais comme une gigantesque réaction en chaîne totalement incontrôlable, vont faire éclater de l’intérieur la notion de famille avec toutes les conséquences que cela va entraîner. » et de poursuivre en comparant le mariage entre personnes du même sexe aux OGM, « Je ne peux m’empêcher de mettre cela en parallèle avec les organismes génétiquement modifiés dont on s’aperçoit après seulement quelques années qu’ils sont dangereux pour la santé maintenant qu’ils sont dispersés dans la nature et qu’on ne sait pas quelles conséquences cela aura dans le futur sur la nature et sur l’être humain. ». Comparaison que j'ai du mal à comprendre. Les homosexuels seraient-ils dangereux pour notre santé et pour l'avenir de notre planète ? 

Et « la confession n'est pas n'importe quoi ! »

Je crois que le rôle d'un vicaire général n'est pas de prendre position sur les lois de la République mais de réfléchir à l'état dans lequel l’Église romaine se trouve, avec toutes ses déviances sexuelles et sociales ainsi que sur toutes ses magouilles politico-financières. 

Pour conclure, monseigneur, cet article aurait pu être titré « LA CONFESSION N'EST PAS N'IMPORTE QUOI ! » parodiant ainsi le titre d'un de vos billets.

Le tweet

Vous lirez peut-être aussi...

Secret de la confession trahi pour une critique du mariage gay
Tag(s) : #église, #mariage pour tous, #robert poinard, #confession, #Internet, #France, #Actualités, #Société, #catholiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :