Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Manou Bouzid, notre correspondante tunisienne qui bronze sur la plage, sans oublier de nous faire parvenir ses billets...

Nos pauvres pseudos démocrates n’ont plus de quoi manger.

Et oui ils se retrouvent à jouer les piques assiettes chez les personnes qui veulent bien les accueillir.

C’est ainsi que depuis le début du ramadan, c’est un véritable défilé qui se fait à la table de notre Tartour national, qui voit sa tête enflée car pour le coup, il se prend réellement pour un président.

Des bricks pour le Tartour

Apparemment il aurait un bon cuisinier qui prépare des pasta al dente, et des bricks avec le jaune d’œuf bien coulant.

C’est vrai qu’en ces temps de vache maigre, un repas gratuit est toujours le bienvenue, quoique gratuit c’est vite dit.

Le moment fort de ces diners étant la photo officielle que Tartour présente au public sous entendant « une opposition, quelle opposition ? Ils mangent tous à ma table ! »

Les femmes démocrates ont ouverts la marche, et ce fut un réel choc de découvrir ces femmes qui jusqu’à présent juraient que rien ne les amèneraient à côtoyer les ennemis de la république.

Oui mais une invitation à diner à Carthage, ne se refuse pas, qui sait quand cela se reproduira, donc comme « un tien vaut mieux que deux tu l’auras » elles ont préféré y aller afin de pouvoir accrocher, dans leur salon, la célèbre photo qui les fera entrer dans la postérité à défaut d’entrer dans l’histoire !

Les hommes démocrates ne valent pas mieux, c’est vrai que contrairement aux femmes qui ont peur pour leur ligne, ils ont plutôt bon appétit, ils sont prêts à se fourvoyer pour avoir le poste de leur hôte, et oui ; nous avons plusieurs Iznogoud qui veulent tous devenir khalife à la place du khalife.

Des courtisans qui ne regardent pas leur chef à la télé

Notre Tartour lui se gargarise d’avoir autant de courtisans, n’oublions pas qu’il a frôlé la déprime avec son interview sur TNN. Du jamais vu pour un président dans l’exercice de ses fonctions « 0% d’audience oui 0% », quand je vous disais que c’était du jamais vu.

Le partis al Massar et celui de Béji Caid Essbsi, ont refusé l’invitation du Tartour. Ils ont raison, on vit déjà dans un cirque inutile en plus de diner dans la ménagerie !

Amina et Jabeur Mejri se délectent des cafards

Amina(c) Sophia Baraket

Et pendant que nos opportunistes politiques se délectent des derniers mets du chef cuisinier de Carthage, Amina et Jabeur Mejri se délectent des cafards et du pain rassit qu’on leur sert en prison.

Il est vrai qu’Amina a commis un crime de lèse majesté, elle a tagué le mot Femen sur un muret, bien sur son crime est deçà de ceux qui vendent leur pays et leur peuple à des vampires sanguinaires juste pour avoir le popotin calé dans le fauteuil de leur choix, non Amina est beaucoup plus dangereuse pour la société civile que pour les politicards fraichement promus comme tel depuis le la révolution. Elle fait prendre conscience à cette société civile qui se dit progressiste mais qui est conservatrice, de son étroitesse d’esprit. Les belles phrases et les beaux mots ne servent à rien si les actes ne suivent pas.

En fait Amina gêne toutes les femmes qui l’envient et qui ne peuvent faire comme elle et suscitent la haine des hommes dont elle révèle leur lâcheté. Chez ces gens là, comme dirait Brel, on ne pense pas, on calcule !


 

7 ans et demi de prison pour Jabeur Mejri

Jabeur Mejri

Quand à Jabeur Mejri il a été condamné à 7 ans et demi de prison ferme, son crime : il a avoué être athée sur son blog.

Mejri athée et Amina qui a montré ses seins sur Facebook, sont deux criminels qui mettent en danger le pays. Je ne comprends pas qu’on n’ai pas condamné à mort ces deux monstres pour les crimes qu’ils ont osé commettre, mais, dieux merci, cela n’a pas coupé l’appétit à nos pseudos démocrates, ils ont pu ainsi honorer le diner que Tartour leur avait concocté.

Surtout qu’ils continuent à exécuter devant lui, leur roue de séduction comme le paon, on ne sait jamais, ça peut rapporter gros. Quant à Jabeur Mejri, ils n’osent même pas prendre sa défense, non pas qu’ils aient peur de Nahda, mais ils se disent que, peut être, Dieu pourrait leur en vouloir, et risquerai de faire tomber sur eux différentes malédictions divines, maladies, ruines, problèmes, ils préfèrent s’abstenir car bien qu’ils se disent intellectuels, ils oublient de préciser qu’ils sont extrêmement superstitieux, donc désolé Jabeur Mejri mais tu es condamné à 7 ans et tu les feras, ton athéisme est plus dangereux que les mamelons d’Amina.

Il n’a menacé personne, il n’a frappé personne, il n’a rien tagué, il s’est exprimé sur ses croyances, lui a été arrêté et son ami y a échappé de peu en trouvant refuge en France, notre premier réfugié d’opinion vient d’apparaitre par la grâce de nahda.


 

Amina nous donne des leçons de courage

Amina arrêtée par la police

Amina du haut de ses 19 ans nous donnerait à tous des leçons de courage. Elle est arrivé lors de son dernier procès digne, droite, avec le sourire enjôleur de ceux qui savent qu’ils sont dans leur droit, la tête de Yasser Arafat tatoué sur le bras, et soutenant sa codétenue qu’elle a défendue en dénonçant les mauvais traitements dont elle a été victime, d’où une rallonge pour Amina, on n’aime pas les mouchards dans l’administration, enfin cela dépend qui on moucharde.

Et pour complexer un peu plus cette société civile frileuse, Amina rajoute : "Je suis derrière les barreaux mais je suis plus libre que beaucoup de gens qui sont à l’extérieur. Etre derrière les barreaux n'est pas plus dur que d'être à l’extérieur à regarder la dictature religieuse s'emparer de la Tunisie".

Bravo les démocrates une gamine de 19 ans vient de faire preuve de plus de courage, plus de sagesse et plus de maturité que vous tous réunis, normal que vous ne la souteniez pas, elle vous fait prendre conscience de votre petitesse.


 

Ramadan
Tag(s) : #international, #Tunisie, #Amina, #Jabeur Mejri, #Ramadan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :