Quand on fustige l'assistanat on ne le réclame pas

Il neige. A se demander si celles et ceux qui se plaignent d’un l’assistanat soi-disant omniprésent dans notre pays, ne sont pas les premiers à fustiger les régions, les départements et bien évidemment l’État - on se demande d’ailleurs ce qu’il vient faire la-dedans - de ne pas avoir réagit à la poussée de neige dans une trentaine de département.

Ben non ; l’hiver, il neige et si ça vous emmerde ; commencez donc par équiper votre bagnole de pneus ad hoc, et de gérer votre emploi du temps ; ce n’est pas aux collectivités locales à le faire, encore moins à l’État.

Vous gueulez contre l’assistanat ; ben prenez-vous en main ?

Ça commence à être grave gonflant cette propension à se plaindre de tout, de tous, de toutes ; tout le temps, pour tout. Et, paradoxe de chez paradoxe ; ce sont celles et ceux qui l’ouvrent le plus - voir l’émission du nervis sarkozien Eric Brunet ce midi - contre l’assistanat qui souhaitent, l’hiver, être assistés alors que les températures ne sont pas gérées par un organisme d’État. Ou du moins, c’est ce qu’il semble...

Les commentaires liés à cette émission sont affligeant de bêtise ; “au Canada, les routes sont maintenues en état, alors qu’il neige dix fois plus”... Pathétique : c’est justement parce que “ ... alors qu’il neige dix fois plus” que les autorités ont les moyens de s’équiper et que ces moyens coûtent un minimum aux contribuables, puisqu’utilisés la majorité du temps.

Et, en plus, les politiques se bougent

Le chef de l’État et la ministre en charge se sont même bougés. Mme Batho « a annulé tôt ce matin son déplacement prévu ce jour à Londres et se rend immédiatement en région Basse-Normandie confrontée à un épisode neigeux », ont indiqué les services de la ministre.

Elle entend « suivre la coordination et la mobilisation des moyens de l’État sur place et l’arrivée des renforts venant d’autres départements pour aider la population normande », ajoutent-ils.

Le président François Hollande a fait valoir mardi que face aux « intempéries exceptionnelles », il attendait que « soient mis en place des dispositifs exceptionnels », en commentant l’épisode neigeux qui paralyse l’ouest et le nord de la France.

« Tous les moyens de l’Etat, tous les moyens des collectivités locales, tous les moyens sanitaires doivent être rassemblés parce que quand il y a ces situations exceptionnelles, nous devons faire preuve d’une rapidité dans l’intervention pour que la sécurité soit assurée et pour que la circulation puisse être rétablie », a déclaré le président à la presse en marge de son déplacement à Dijon.

Moi, je serais eux, j’aurais juste communiqué en disant un truc du genre “Ben alors ? L’assistanat c’est pas aussi débile que vous le bavez tout au long de l’année ? Ah ben oui, d’accord : normal, puisque là vous êtes directement touchés”...

Moralité ; quand on l’ouvre sur l'assistanat, on ne le réclame pas...

Quand on fustige l'assistanat on ne le réclame pas
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog