Obama vole la vedette aux « Veilleurs » !

Une poignée de cerises qu'ils étaient ces veilleurs place de la Concorde hier au soir, 31 août 2013. Toujours pareils à eux mêmes les croisés toujours en sainte mission contre le mariage pour tous sont toujours bien vivants ; pourtant je croyais que le ridicule tuait.

« Les veilleurs n'ont jamais prétendu se compter »

Ce qui devait conclure en fanfare le tour de France des abrutis du goupillon qui partis à 30 finirent à 3, se termine sur un échec cuisant. En 22 étapes, ils espéraient certainement drainer dans leur sillage moult gentils nouveaux preux chevaliers de l'ordre et de la morale, ralliant sous l'étendard du sacré-cœur ou la bannière de la pucelle de Domrémy une foule de groupies entre Rochefort et Paris. Raté les marcheurs, votre « rencontre avec les français » est un gros bide idéologique et médiatique.

D'une autre époque

Abrogation de la loi Taubira, de la loi autorisant la recherche sur l'embryon, mais aussi de la loi autorisant l'avortement, c'est retour vers le passé leur ligne idéologique. Ils vivent dans une bulle (papale bien entendu). Comment des jeunes d'une vingtaine d'années peuvent-ils se rallier à pareil mouvement qui dit vouloir « continuer à exister » ? Les cathos fondamentalistes et intégristes feraient mieux de pratiquer à la naissance la circoncision, car là, ces jeunes ont, en guise de baptême, été lobotomisés. Mais on ne trouve pas que des jeunes post-acnéiques dans leurs rangs, plutôt dans ce ramassis d'opposants aux changements de société nécessaires. Y a même des vieux ! Vieux cons ou jeunes cons, peu importe, c'est leur démarche qui est à condamner, à refuser. Le droit de vote pour tous oui, mais certainement pas pour ceux pour qui la loi divine est placée au dessus de la loi de la République.

200 villes françaises colonisées par la chienlit catho-réac

Qui l'eut cru ? Le mouvement des « Veilleurs » affirme son implantation dans 200 villes métropolitaines. Bon, comme ils étaient à peu près 500 hier au soir Place de la Concorde (200 et des bananes paraît le chiffre le plus proche de la réalité), cet échantillon représentatif nous donne statistiquement une moyenne non pondérée de 2,5 « Veilleurs » par villes. Ce sera dur dur de former une liste pour les élections municipales les calotins ! C'est vrai, vous n'avez aucune velléité (amorce d'acte de volonté, intention fugitive généralement non suivie de réalisation - Définition du dictionnaire) politique. Il est vrai qu'il est dur d'avoir un réel programme politique en se contentant de « lire des textes, chanter des chants surtout connus des scouts »,comme l'a expliqué à l'AFP François Muller, 66 ans, « veilleur ». D'ailleurs, les « veilleurs » ne parlent pas de « manifestation », ce qui est un acte en soi politique, mais de « rencontre » comme se plaît à le souligner Gaultier Bès, porte-parole des Veilleurs. 

Mais qui est Gaultier Bès ?

Gaultier Bès photo © Henrik Lindell

Gaultier Bès, 24 ans, agrégé de lettres, est un des principaux animateurs des Veilleurs, c'est lui qui a mis en place et organisé le bide qu'a été la marche en 22 étapes de son mouvement. Sa vision de la chose politique est assez cocasse et limitée intellectuellement. Il n'a jamais milité dans quelque parti politique que ce soit mais se targue d'une grande expérience dans le milieu associatif qui lui a ouvert les yeux sur « la chose politique » : «  J’ai été chef de troupe chez les Scouts unitaires de France » . Quelle super expérience associative, sociale, humaine et quelle ouverture vers le politique !
« GG », pour les intimes, a « la volonté de dépasser les slogans, la polémique stérile et médiatique ». C'est réussi, pour le médiatique, car la campagne de communication autour de la « Marche des Veilleurs », un flop total. La volonté de dépassement a été absolue sur le coup.
Et là où « GG » troue le cul à tout le monde c'est lorsqu'il sort dans la presse (catho bien entendu - La Vie du 16/07/2013) : « D'ailleurs, lors de nos veillées, on lit parfois des textes d'auteurs communistes. Nous sommes d'accord avec eux sur certains points. On veut reconquérir l'espace public. Donc, on ne défend pas les valeurs catholiques. Personnellement, je suis humaniste. Je ne suis ni communautariste, ni individualiste. Je me soucie du bien commun. ». C'est bon Mélenchon va devenir le mentor de Bès ! A eux deux, ils vont créer la VIème République. On ne parlera plus du Front de Gauche, mais du Front du Goupillon et du Marteau. C'était bien la première fois que je lisais une connerie pareille : des textes cocos en guise d'eucharistie.
J'aimerais connaître les auteurs communistes dont il parle ; il confond peut-être avec des textes des évangiles, car nombreux sont ceux qui pensent que Jésus était le premier communiste. Mais, Bès va encore plus loin, pensant que les champs politique, économique, social, écologique, l'opposition à la finance virtuelle ou aux dégâts environnementaux sont convergents avec l'action des « veilleurs » et qu'il y a des logiques communes. Faut pas pousser quand même !
Alors, en cette période de rentrée, attention à vos chères têtes blondes, car Gaultier Bès sera professeur de français dans un lycée public.

 

Pour conclure, cette petite pensée de « GG » : « Tant de haine, c'était totalement délirant...les opposants sont des agents de déstabilisation ». Super le Canard est content d'être « un agent de déstabilisation » ! Et pour revenir à la manif d'hier, euh pardon, la veillée-rencontre, heureusement qu'Obama a su nous distraire avec la Syrie juste avant le journal de 20 heures, focalisant l'attention des rédactions sur nos présidents va-t-en guerre, zappant ainsi le sit-in des « veilleurs » à une heure de grande écoute.

&copy RMC Radio - 12 août 2013 - durée 00:02:07

Etienne Liebig dézingue complètement Gaultier Bès sur RMC

Etienne Liebig dézingue complètement Gaultier Bès, un "veilleur" anti-mariage homosexuel ! Après l'explication de la démarche de l'auditeur, notre éducateur ne passe pas par quatre chemins : "J'aime bien votre démarche parce qu'elle sert à rien, j'aime bien les causes perdues, ça m'amuse beaucoup". Etienne Liebig continue sa critique en déclarant : "C'est perdu d'avance quoi, mais bon à part ça c'est sympa, c'est l'été en plus". Notre GG reste donc fidèle à lui-même.

Vous lirez peut-être aussi...

Obama vole la vedette aux « Veilleurs » !
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog