Move your body, Badi

Un nouveau billet d'humeur de Manou Bouzid, notre correspondante en Tunisie.

Dans un pays comme le nôtre, on pourrait penser qu’une sinistre de la femme et de l’enfance, membre d’un parti qui se dit démocrate mais qui n’est en fait qu’un parti de siègistes (ceux qui veulent un siège), prendrait fait et cause pour eux.

Et bien non, ce n’est pas le cas, le siège étant plus important pour elle que les fonctions qu’il en découle.

Une ministre imposée...

Obtenant son poste grâce à ses « capacités », mais pas celles que vous croyez et imposée par notre Tartour en personne à qui elle a amplement prouvé « son savoir faire » (voilà comment on crée un gouvernement dans une république bananière), elle s’est persuadée que ses talents la protégeront face à son incompétence professionnelle évidente.

Et elle n’a pas tort, le remaniement ministérielle n’a eu aucune emprise sur elle, le Tartour la défendant bec et ongles, sans oublier les bananes, pour la maintenir à ce poste !

Le plus logique serait que puisque elle s’est assurée de son siège, elle s’active dans la tache qui lui incombe, mais il est plus facile à un intelligent de jouer les idiot que l’inverse. Sachant que le grand Gourou Ghanoucchi peut la faire éjecter sans préavis, au lieu de s’atteler au travail, elle s’attelle à lui lécher les bottes à défaut d’autres choses, car il ne semble pas friand de ses talents !

La ministre badine avec tout !

Badi c’est son nom. Et elle badine, elle badine, et avec le printemps, ce n’est pas prêt de s’arranger !

Tout y passe, des viols de jeunes filles aux viols d’enfants, rien ne la touche !

Elle va même jusqu'à défendre un violeur d’enfant qui a été arrêté et a avoué son crime, pour se soustraire à ses propres responsabilités, les jardins d’enfants étant sous sa tutelle, et ce violeur étant gardien dans un jardin d’enfants et recherché pour pédophilie depuis plus de 4 ans.

Les jardins d’enfants, parlons en, certains commencent à ressembler de plus en plus à des bals du soir d’Halloween, avec des éducatrices entièrement nikabées de noir, faisant peur aux enfants et ne leur parlant que de punitions et d’enfer.

Mais Badi, n’est pas concernée par ce crime contre l’enfance, ses enfants étant scolarisés à l’école française, et y allant en voiture ministériel avec chauffeur, le tout bien évidemment sur le compte du contribuable.

Elle a même réussis à avoir la note de carburant la plus élevée du gouvernement, à croire qu’elle prend des bains au super sans plomb !

Créer une législation pour ces centres, lui demanderait trop de travail, alors que pour rester à ce poste, elle n’en a qu’un seul !

Move your body, Badi

Le calcul étant vite fait, elle préfère pratiquer ses talents plutôt que de travailler avec talent !

La maman de la petite fille n’est pas prête à se taire, elle réclame la démission de la Badi qui n’a même pas ordonné une enquête au sein de ce jardin d’enfants !

D’un autre coté Amina la 1er Femen tunisienne, aurait été interné de force dans un hôpital psychiatrique, mais Badi , s’en fout et pense qu’elle n’a que ce qu’elle mérite, s’exhiber les nichons à l’air et puis quoi encore, pourquoi pas coucher avec notre Tartour Président pendant qu’on y est !

Justement notre Tartour s’est envolé ce matin pour le Qatar pour participer à la session ordinaire du conseil de la Ligue Arabe, avec……Badi !

Les droits des femmes et des enfants sont violés, bafoués et Badi ne fait que chanter : your body my body everybody move your body !

Move your body, Badi
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog