Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite à l'intérêt succité par la brève sur les potagers publiée par le Kiosque, plus de 6.000 likes au moment où j'écris, en 3 jours. Ce petit billet pour vous présenter quelques visuels créés par l'association Agronomes-Vétérinaires Sans Frontières. Des étiquettes telle qu'on souhaiterait les voir sur les produits alimentaires de notre quotidien. Et celles-ci on est pas près de les voir dans nos hypers et supermarchés !

Galerie des Étiquettes de l'AVSF

Contre la malbouffe, les AMAP

Vous avez toujours la possibilité de bien manger, même en milieu urbain. Les AMAP, "Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne", sont réparties dans toute la France. Elles vous propose une ou deux fois par semaine un panier de saison , de légumes, fruits, produits laitiers et parfois viande. Vous comptez environ entre 7 euros et 15 euros selon le type de panier.

Le prix du panier est fixé de manière équitable : il permet au producteur de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent, tout en étant abordable par le consommateur. 

Il est en général proche de celui d'un panier composé de la même manière en grande surface, tout en ayant une qualité nutritionnelle et gustative supérieure (dégagé du soucis de rendement et de vente, le producteur recherche la satisfaction des consommateurs en privilégiant les variétés végétales -ou races animales- de terroir ou anciennes reconnues pour leur qualité gustative). 

Un tel prix est rendu possible du fait de l'absence de gâchis au niveau des produits, de l'absence d'intermédiaires entre le producteur et les consommateurs, et d'un emballage minimum voir absent. Afin de permettre la participation de tous à l'AMAP, et notamment des consommateurs à faible revenu, différentes possibilités de règlement existent, par exemple la mensualisation des encaissements des chèques ou la réduction du prix du panier en échange d'une aide à la distribution. En achetant leur part de production à l'avance, les consommateurs garantissent un revenu au paysan. L'AMAP participe ainsi au maintien d'une agriculture de proximité et à la gestion de la pression foncière. Quant au lieu de distribution, il peut s'agir soit de la ferme elle-même si les partenaires de l'AMAP vivent dans un périmètre proche de celle-ci, soit d'un point de chute situé en ville (maisons de quartier, magasin d'alimentation spécialisée, cour d'immeuble,...).

Les méthodes agronomiques employées

Ces dernières s'inspirent de la charte de l'agriculture paysanne et du cahier des charges de l'agriculture biologique (les producteurs possèdent souvent le logo AB). En effet, les participants à l'AMAP recherchent des aliments sains, produits dans le respect de l'Homme, de la biodiversité et du rythme de la Nature. 

Les AMAP participent ainsi à la lutte contre les pollutions et les risques de l'agriculture industrielle et favorise une gestion responsable et partagée des biens communs.

 

Sites AVSF et AMAP

Vous lirez peut-être aussi...

Libre Choix : ré-étiquetons nos aliments !
Tag(s) : #Environnement, #Bio, #société, #malbouffe, #santé, #agriculture, #économie, #France, #Actualités, #AMAP

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :