Les UMPistes ont réagi sans écouter Hollande

Ils sont tous tombés dans le piège qui leur était tendu. Dans la séquence "Eldin Reporter" de l'émission Le Supplément, Cyrille Eldin a demandé à des députés de réagir à l'intervention de François Hollande. Un exercice classique pour les journalistes politiques.

Sauf que le tournage de ces réactions a eu lieu mardi 26 mars, soit deux jours avant l'intervention de François Hollande. Cyrille Eldin s'adresse aux députés en affirmant qu'il ne pourra pas tourner après l'interview de François Hollande.

Devinez quoi : les députés interrogés ont tous un avis sur cette interview. Sans même avoir écouté l'émission.

Ollier ; le mari de l’ex ministre, aussi à l’ouest

Patrick Ollier, par exemple, qui déplore les "incantations" de François Hollande, et se plaint de n'avoir rien entendu "de précis dans la programmation, les objectifs à fixer".

Ou Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne, très à l'aise dans l'exercice :

Du François Hollande comme d'habitude : manque d'ambition, pas de ligne directrice, des ambiguités...

Mais le plus fort de tous reste Benoist Apparu. Dans un premier temps, le député de la Marne et ancien ministre en charge du Logement, sait qu'il doit se méfier :

Je sais qu'au montage, qu'est-ce qui va se passer ? Vous allez faire: "regardez ces politiques qui commentent avant même d'avoir vu !"

Mais ne rechigne pas longtemps avant de se lancer dans l'exercice :

Non, j'ai trouvé sincèrement François Hollande bon dans l'exercice. Sur la forme, c'était plus sympathique, sérieux, emprunté de la gravité nécessaire.

Mais sur le fond malheureusement, il n'a pas répondu aux attentes des Français.

Benoist Apparu relativise

Benoist Apparu sait qu'il fait là quelque chose de contestable. Mais relativise sur l'air du "Avant/Après, même combat" :

L'exercice que vous êtes en train de faire, tourner des déclarations avant.Vous aurez les mêmes déclarations après.


Parce qu'effectivement les EDL (éléments de langage, NDLR) de la terre entière, pour ou contre, seront exactement les mêmes.

Le seul à ne pas tomber entièrement dans le piège de Cyrille Eldin est Nicolas Dupont-Aignan. Le président de "Debout la République", pour esquiver, déclare avoir piqué du nez pendant l'émission. Force est de constater que sur ce coup, Nicolas Dupont-Aignan a eu du flair.

Les députés UMP piégés

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Les UMPistes ont réagi sans écouter Hollande
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog