Les tribulations d’un Tartour en tartourie

Un nouveau billet d'humeur de Manou Bouzid, notre correspondante en Tunisie.

La psychopathie (des mots grecs : psyche ψυχή (esprit, âme) et pathos πάθος (souffrance, changement accidentel)1) est un trouble de la personnalité, caractérisé par des émotions peu profondes (en particulier une crainte réduite), un manque d'empathie, de l'égocentrisme, de l'impulsivité, de l'irresponsabilité, de la manipulation et un comportement antisocial, décrit comme étant un mode de vie criminel et instable.

Voilà la définition de la psychopathie selon le dictionnaire wikipédia.

Un président nommé provisoirement

Et c’est bien de cela qu’il souffre notre Tartour, de psychopathie ! Le trouble de la personnalité il l’a, le changement accidentel a eu lieu (propulsé Président alors qu’il ne s’y attendait pas), le manque d’empathie il l’a aussi (il n’en a rien à faire des souffrances du peuple) l’égocentrisme il en est devenu maître, il a tous les éléments prouvant sa maladie et refuse même de publier son bulletin de santé, les tunisiens ne devant pas connaitre son traitement médical.

Cette rumeur est apparue suite à sa nomination, je dis bien sa nomination car notre Tartour n’a jamais était élu Président de la République Tunisienne, non son parti ayant obtenu la seconde place aux élections, les Nadahouis qui avaient besoin de la majorité furent bien inspirés, et le nommèrent PROVISOIREMENT à ce poste.

Une posture pathétique

Sa psychopathie est apparue évidente aux yeux du public ébahie, le jour de l’intronisation de l’ANC. Il était assis au premier rang de l’assemblée, quoique assis n’est pas vraiment le terme qui convient à la stature qu’il adoptait.

En fait il était affalé, les jambes écartées avec un sourire auto suffisant sur le visage.

Ce jour là, en Tartourie, on a sut que la démocratie venait de se prendre une veste pour ne pas dire un manteau. En effet pour obtenir ce siège, lui le laïc, le fervent défenseur des droits de l’homme, l’opposant à Ben Ali exilé en France, cette France qu’il n’hésite pas à vilipender dés qu’il en a l’occasion, venait de vendre ses idéaux, son pays et son peuple pour le trône dont il rêvait depuis toujours en secret !

Le tour du propriétaire

Des son premier jour au palais présidentiel, il arpentait une à une les pièces de cette résidence de prestige, il errait dans les couloirs des nuits durant, en touchant un à un tous les objets s’y trouvant sans oublier de se pincer pour être sur que tout ceci n’était pas un rêve.

Et ce n’était pas un rêve, mais un cauchemar pour les Tunisiens qui venaient de devenir par la grâce de Nahda et de Tartour, des Tartouriens !

Le palais Présidentiel qui était jusque là l’antre du pouvoir, aussi privé que la Cité Interdite du dernier Empereur de Chine, devient sous le règne de Tartour un vrai parc d’attraction le faisant plus ressembler à Disney Land qu’à la résidence du Chef d’état.

Les invitations du Tartour

Voulant à tout prix plaire à ses bienfaiteurs nadahouis, Tartour invite toutes sortes d’énergumènes allant des très controversés ligues de protections de la révolution ( qui ne sont que des groupuscules à la solde de nahda pour accomplir leurs sales besognes) aux prêcheurs salafistes, en passant par tous les wahhabites rejetés par leur propres pays, des nikabées et j’en passe, un vrai hall de gare ! Les déclarations se suivent et ne se ressemblent pas ! En fait tout comme notre Tartour, elles n’ont ni queue ni tête, quoique que concernant la queue, on ne peut jurer de rien !

Les tunisiens devenus tartouriens malgré eux, n’en reviennent pas et à chacune de ses déclarations, se posent régulièrement la question « a-t-il prit ses médicaments ? ».

Sa psychopathie devenant si flagrante, chacune de ses apparitions devient un phénomène de foire. Tout comme Kadhaffi apparaissait à chaque fois avec des différentes tenues saugrenues, lui c’est tout ce qui sort de sa bouche qui est saugrenu.

Le Tartour se promène orbi

La fébrilité est à son comble pour le peuple, lorsqu’il prend la parole à l’étranger, les tartouriens craignant que dès qu’il ouvrirait sa bouche, une nuée de sauterelles ou de criquets en sortent, faisant ainsi rejeter la honte sur ce peuple qui ne l’avait pas choisis !

Ici, on peut faire avec, mais à l’étranger le ridicule serait décuplé !

Sa propre fille, dans un tweet exprima sa crainte sur les bêtises qu’il pourrait débiter au cours de son récent séjour en Allemagne - pour compléter, Le Kiosque aux Canards vient de recevoir un démenti de la part de l'auteure de ce tweet :

"Le billet "Les tribulations d’un Tartour en tartourie" (http://t.co/wYjbG9bai9#sthash.YlEYWkWL.dpuf) comporte une erreur me concernant. Il s'agit de la phrase: "Sa propre fille, dans un tweet exprima sa crainte sur les bêtises qu’il pourrait débiter au cours de son récent séjour en Allemagne". en effet, c'est moi qui m'exprimait sur Twitter (https://twitter.com/meryemmarzouki/status/314869232728932352), et je ne suis pas la fille de Moncef Marzouki. Merci donc de rectifier"

Meryem Marzouki

Et les bêtises il en a sorti faisant ainsi honneur à sa réputation.

En effet dans le pire des gouvernements du monde, aucun chef d’état en exercice, n’aurait osé aller sur le plateau d’une chaine TV étrangère pour insulter et menacer son peuple. Vous n’y avez jamais pensé mais Tartour l’a quand même fait !

Oui, alors qu’ici, il se fait passer pour démocrate, après son séjour en Allemagne, il s’est rendu dans ce qui est aujourd’hui notre capitale Doha (Qatar) sur la chaîne TV honnis par tous les arabes Al Jazeera, pour déclamer un discours ô combien surprenant (pire et plus virulent que de coutume) ou il a déclarer que si les laïcs extrémistes essayaient de prendre le pouvoir, ils seraient passibles de la peine de mort !

Des laïcs extrémistes ???

Extrémistes laïcs, prendre le pouvoir ? Perplexes les tartouriens s’interrogeait qu’est ce qu’un extrémiste laïc dans un pays majoritairement musulman ou chaque citoyen a une foi profonde ? On ne sait pas, c’est nouveau ça vient de sortir, Tartour venait de créer un mouvement politique inexistant jusque là !

En fait ses menaces pas du tout voilées, visaient directement l’opposition et la société civile. Mais Tartour en Tartourie ne fait peur à personne excepté à son ombre !

N’ayant aucune prérogative et aucun réel pouvoir il essai de convaincre les plus crédules, qu’il est réellement Président, mais dans son grand palais, il finit par s’ennuyer et c’est alors qu’il a une idée de génie !

Pourquoi le payer 100 fois le SMIC ?

Tous les chefs d’état à leur retraite, se mettent à l’écriture, une biographie, un livre sur le pouvoir ou simplement sur leur mandat !

Tartour se devait lui aussi de laisser une trace dans l’histoire, à moins que ce soit l’histoire qui l’a tracé.

Il est tellement oisif qu’il est le seul Président au monde à avoir le temps d’écrire un livre pendant son mandat, livre qu’il fait éditer en France, préférant les euros aux dinars tunisiens !

Il est donc légitimes que les tartouriens se pose la question : « mais pourquoi est il payé 100 fois le SMIC » ?

Mais du haut de son trône rien ne le touche, rien ne l’émeut, une empathie totale !

Lorsqu’il ne sera plus président, il faudra Sauvez Willie, pardon sauvez Tartour, car il tombera dans une dépression telle qu’il est pratiquement certain qu’il attente à ses jours.

En attendant, il coule des jours heureux aux grand dam des tunisiens, qui vont devoir rester tartouriens pour un moment encore !

Les tribulations d’un Tartour en tartourie
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog