Le Sénat adopte le mariage pour tous

Le Sénat français a adopté vendredi par un vote à main levée le projet de loi qui ouvre le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, la réforme sociétale la plus importante en France depuis l'abolition de la peine de mort en 1981.

Le texte a été votée par tous les groupes de gauche.

La défection de quelques rares élus de la majorité - la gauche dispose d'une faible majorité de 6 voix au Sénat - a été compensée par les votes de plusieurs élus UMP et UDI en faveur du texte.

Ce texte présenté par Christiane Taubira, ministre de la Justice, et qui reprend un engagement de François Hollande pendant sa campagne pour l'élection présidentielle, a été peu amendé par le Sénat.

La ministre de la Justice Christiane Taubira a pu à cette occasion annoncer aux sénateurs qu'il n'y aurait toujours qu'un seul livret de famille. «Avec l'Association des maires de France, nous sommes convenus de maintenir un livret unique», a-t-elle dit, alors que «plusieurs options s'ouvraient à nous: prévoir trois livrets ou un livret unique». «Quand on en arrivera à l'enfant, on écrira «l'enfant est né de...» et les rubriques seront complétées différemment selon les familles», a-t-elle précisé.

Retour à l’Assemblée nationale

Il n'est pas exclu qu'à l'Assemblée, lors de la seconde lecture prévue fin mai, la majorité fasse un "conforme" c'est-à-dire vote le texte tel que le Sénat l'a adopté, puisque les modifications apportées par le Sénat sont légères. Le texte serait alors définitivement adopté par le Parlement au moi de mai prochain.

L'opposition a mené bataille mais dans un climat parfois tendu mais moins toutefois qu'à l'Assemblée, puisque 279 amendements avaient été déposés contre plus de 5.000 au Palais-Bourbon.

L'opposition a d'ores et déjà annoncé qu'elle déposerait un recours auprès du Conseil constitutionnel.

Le Sénat adopte le mariage pour tous
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog