Le grand retour des Daft Punk

Huit ans après Human After All, les Daft Punk reviennent avec un nouvel album, Random Access Memories. Les fans devront patienter jusqu'au 21 mai 2013 avant de connaître l'intégralité de l'album. En attendant, le duo parisien a bien fait saliver ses fans en distillant au compte goutte dans les médias leur premier titre, Get Lucky.

Des pointures internationales s'invitent sur Get Lucky

Dans leur premier titre, on retrouve le rappeur Pharrel Williams ainsi que le maître incontesté du disco funk, Nil Rodgers du groupe Chic. Le mélange des genres produit un cocktail détonnant. Dans les autres titres inclus dans ce qui sera leur "nouvel" album, le duo invite une poignée de vétérans - Giorgio Moroder, producteur de musique électro, Chilly Gonzales, compositeur et interprète de pop électronique – et quelques valeurs sûres du moment – Panda Bear, musicien expérimental, Julian Casablancas, chanteur du groupe de rock The Strokes et Todd Edwards, musicien de house et garage. Cet éclectisme musical va faire de Random Access Memories un véritable bijou!

Les fans de Phoenix devraient apprécier

Dans le titre Get Lucky, le timbre, jusqu'aux inflexions de voix de Nils Rodgers ne sont pas sans rappeler celui de Thomas Mars, leader du groupe de musique indépendante Phoenix. Le lien avec cette formation musicale ne s'arrête pas là. En 1995 Phoenix accueille un nouveau membre issu du groupe Darlin', Laurent Brancowitz. Les autres membres de Darlin' ne sont autre que Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, créateur de Daft Punk. On sent dans Get Lucky ce gros mélange d'influence qui donne à ce son une totalité et un esprit si atypique. C'est totalement fabuleux de découvrir dans Get Lucky le même genre de voix que Thomas Mars, voix envoûtante et fascinante au possible!

Un gros battage médiatique

La scène électro accuse un net ralentissement qualitatif, et elle n'intéresse plus les médias depuis quelques années. Malgré tout, les Daft Punk ont réussit à tirer habilement les cordes d'un gros plans marketing. Il faut ce qu'il faut pour ne pas tomber dans les limbes de l'anonymat. Combien de groupes, aussi exceptionnels soient-ils, ne sont pas connus du grand public à cause d'un manque d'intérêt incompréhensible de la part des médias??

Ainsi, le plan marketing commence au début du mois de mars avec un teaser de quelques secondes diffusé aux Etats-Unis pendant le Saturday Night Live, sur NBC. Choix totalement judicieux pour toucher l'international.

Une seconde vidéo, plus longue, était diffusée trois semaines plus tard. Postée plusieurs milliers de fois sur Twitter et Facebook, elle annonçait également la sortie de Random Access Memories, le 21 mai. Et l'on connait bien la capacité virale des réseaux sociaux!

Puis un miniclip avec Pharrel Williams et Nile Rodgers était diffusé pendant le festival de musique et d'arts de Coachella, en Californie. Les Daft Punk révélaient alors leurs nouveaux costumes, dessinés par Hedi Slimane, couturier de la maison Saint Laurent Paris. Ils ont accordé le jour même une interview au magazine Rolling Stone, événement rarissime pour le duo. Les Daft Punk étaient alors omniprésents sur la toile!

Avant la diffusion officiel du vrai clip de Get Lucky, Daft Punk a joué le jeu avec les médias en diffusant dans les Inrocks et le Huffington Post des versions non officielles.

Le final

Le 19 avril, la délivrance arrivait, la version officielle de Get Lucky était enfin disponible. L'album de Daft Punk, Random Access Memories ne sort que dans un mois, et après Get Lucky, douze morceaux peuvent bénéficier d'un plan marketing équivalent.

À se procurer d'urgence!

Enfin, c'est sorti. Get Lucky est téléchargeable sur Itunes ou Qobuz, et écoutable sur Spotify et Deezer. La fin d'une très longue attente pour les fans de Daft Punk... et un soulagement pour tous ceux qui n'en peuvent plus du battage médiatique autour du quatrième album du duo parisien.

Daft Punk Get Lucky

Le grand retour des Daft Punk
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog