Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Le Kiosque aux Canards

Nous y sommes. On attendait ça depuis pas mal de temps, et bien c’est fait ; nous avons désormais nos adorateurs de la charia de l’ultra-droite ; celle qui rassemble les populistes du Fn, les nationalistes des groupuscules d’extrème-droite et les électoralistes énervés de l’UMP.

Ainsi, nous voici dans le pathétique d’un positionnement schizophrénique où les mêmes fustigent la charia des islamistes mais veulent une charia nationaliste.

La charia qui rassemble

Acre mélange de celles et ceux qui pensent qu’un étranger a plus de droit, dans notre pays, que les nationaux et qui n’hésitent pas à lancer des fakes grossiers de feuille de sécurité sociale sur les réseaux sociaux - qu’aucun de ces ploucs ne prend la peine d’aller vérifier, tellement ils sont sûrs d’eux... À moins qu'ils en soient pas capable d'en déterminer les failles...- et des baltringues qui privilégient un “La France ; tu l’aimes ou tu la quittes” sans, a priori, aimer le français, puisqu’ils alignent faute d’orthographe sur faute d’orthographe dans leurs posts qui se veulent définitifs.

Mais, désormais, cela passe aussi par des mamamouchis UMPistes qui, dédouanés par un Patrick Buisson qui a phagocyté une partie des gaullistes - bravo l’artiste -, font la course à celles ou à celui qui arrivera à pondre la déclaration la plus extrémiste afin de se joindre au grand concours de “qui arrivera à faire éjaculer le plus rapidement un beauf inculte”.

Soutenons les meurtriers, les gnous seront bien gardés

Du côté de la droite “ultra” canal historique, ça a commencé par le soutien du meurtrier présumé du militant de gôche Clément Méric, et des manifs qui vont bien avec. Certes, ces dernières ont fait un “plouf” monumental ; certes, le meurtrier présumé a renvoyé dans les cordes son avocat d’extrême-droite pour en prendre un nouveau, de gôche ; mais voilà : le mal est fait et on soutien désormais “politiquement” un acte de violence meurtrier. La charia on vous dit...

Plus récemment, voilà l’UMP qui mène une manifestation de soutien pour ce bijoutier de Nice qui poursuit ses agresseurs dans la rue et fait usage d’un pistolet semi-automatique afin, non pas de se défendre, mais de faire un exemple. Rappelons que s’il s’agissait d’un policier qui avait descendu un délinquant dans le dos, il serait mis en examen, a minima, et déjà écroué en détention préventive, a maxima.

Encore plus cocasse et surtout déterminant de la mentalité de nos UMPistes ; le braqueur de Nice, s’il avait bien un casier judiciaire, a été condamné 13 fois de 2006 à 2011 par le tribunal des mineurs. Et sa mesure de placement sous bracelet électronique avait été décidé après qu’il ait purgé sa dernière peine de prison... Bravo l’UMP

Les Roms prennent dans la tronche, aussi

Ben c’est logique ; ni l’étranger travaillant en France, ni le roms ne votent. Et cela, l’ultra-droite l’a compris depuis le début du XXe siècle. Alors, toutes et tous se lâchent pour qui fustigera, le plus, l’étranger dans la “misère” qui frapperait notre beau pays - 5e puissance économique mondiale, excusez du peu. Et encore plus ces dernières années où l’ouvrier, traditionnellement plutôt de gôche, se voit caressé dans le sens du poil afin de rejoindre le troupeau des ultras.

L’ouvrier, lui, vote.

L’UMPiste est donc venu, ces derniers temps, depuis d’ailleurs les opérations de marketing puant du sarkozysme, rejoindre la meute des hyènes, agressives, gueulardes et, faut assumer ; incultes. Le dernier en date ? Régis Cauche, maire de Croix, qui annonce fièrement qu’il « soutiendrait » les habitants de sa commune qui commettraient « l’irréparable » sur des Roms. Rejoignant le député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, parlant des gens du voyage, lui aussi, avait affirmé qu’« Hitler n’en a peut-être pas tué assez ».

La charia de l’ultra-droite a, ainsi, encore frappé. L’oeil pour oeil, dent pour dent, que l’on ne trouvait plus que chez les islamistes radicaux, fait son entrée fracassante chez nos droitistes de tout poil qui retrouveront dans ce groupe les anti-mariage pour tous, les instituts cathos de tout poil, les beaufs du FN, les déglingués de l’extrême-droite et les électoralistes de l’UMP.

Charia de l'ultra-droite, unissez-vous ; les moutons bêlant vous suivront, sans doute. Et ce sont encore l'intelligence et la culture qui perdront.

Vous lirez peut-être aussi...

La charia de l’ultra-droite

Commenter cet article