Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Surprise lorsque le Kiosque a appris que la CGT n'était pas signataire de l'appel à la manifestation nationale du 23 juin, « Le facisme tue, ensemble combattons-le ». 

Pourquoi ?

Dans un communiqué aux organisateurs, la Direction Nationale du principal syndicat français, historiquement de tous les combats contre les déferlantes brunes, s'exprime de manière laconique en évoquant son choix avec un à propos qui en étonnera plus d'un. En effet, la direction de la CGT se justifie au nom de son patrimoine idéologique en une phrase anchronique : 
« La CGT a décidé de ne pas signer l’appel, dans lequel nous ne retrouvons pas l’expression des valeurs auxquelles nous sommes attachés. »

Donc à lire cette maxime de la direction, l'appel à la manifestation contre le facisme par Solidaires est hors-contexte idéologique pour le bureau politique du syndicat ? Je me souviens d'un temps où chaque manifestation contre le facisme était pour la CGT l'occasion de porter haut et fort ses valeurs solidaires, humanistes, démocratiques et socilaes, allant souvent jusqu'à les organiser, les financer ou les protéger avec son service d'ordre aguerri.

Le courriel envoyé aux organisations par la CGT

Où donc est passée la CGT de mon enfance ?

Certes, la crise et les problèmes sociaux sont au fait de l'activité immédiate de la CGT (retraites, délocalisation, chômage) mais un break pour combattre le facisme, ce n'est pas trop demander. Ou bien alors d'autres obscures raisons empêchent le syndicat de se mouiller comme il le faisait dans le passé.

En effet, même si dans le chiffres, la Confédération reste le principal syndicat ouvrier de France, c'est peau de chagrin qu'il devient. Et si être anti-faciste était un risque en terme de notoriété auprès d'ouvriers qui ont du mal, et ce, de plus en plus à se retrouver dans les partis de la gauche prolétarienne ? 

23 juin , « Le fascisme tue, combattons-le »

Espérons que les militants Cégétistes ne suivront pas le mot d'ordre de la Direction Nationale et qu'individuellement en tant que ctitoyen, démocrate et républicain, ils iront nombreux soutenir ces manifestations un peu partout en France, ce dimanche 23 juin.

Gageons que la Direction Nationale de la CGT aura, en ce jour, au moins une pensée pour Clément Méric.

Vous lirez peut-être aussi...

Le Kiosque aux Canards-N'oubliez plus !

N'oubliez plus !

Aujourd'hui, le 6 juin 2013, est un jour funeste à graver dans le marbre pour tous les humanistes. Deux belles âmes se sont éteintes. L'une par la force de l'âge, l'autre dans la fleur de l'âge. Tom Sharpe et Clément Meric se...Lire l'article
 
Le Kiosque aux Canards-Agression de Clément Méric : le gouvernement réagit

Agression de Clément Méric : le gouvernement réagit

Jean-Marc Ayrault lance une procédure de dissolution des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires ; le mouvement dirigé par Serge Ayoub dont trois des personnes mises en cause dans la mort de Clément Méric appartiennent aux JNR. Dès jeudi, le premier...Lire l'article
 
Le Kiosque aux Canards-Nouvelle dissolution de groupuscule extrémiste

Nouvelle dissolution de groupuscule extrémiste

Après les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), Troisième Voie en passe d'être dissous. Une nouvelle annonce du premier ministre Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé mardi 11 juin le lancement d'une procédure de dissolution...Lire l'article
 
La CGT ne serait-elle plus antifaciste ?
Tag(s) : #CGT, #Syndicat, #antifacisme, #manifestation, #clement meric, #Actualités, #politique, #france

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :