La Banque de France confirme une légère croissance

Après six années d’appauvrissement, la Banque de France prévoit une légère croissance de 0,2% pour le troisième trimestre 2013. Sa prévision de croissance passe ainsi de 0,1 % à 0,2% et fait suite à son enquête mensuelle de conjoncture, publiée aujourd’hui.

Un deuxième trimestre qui sortait du négatif

Déjà, le trimestre dernier, l’Insee avait démontré un nouveau dynamisme avec une croissance de 0,5 % et la prévision de 01 % semblait alors supérieure à celle que l’institut prévoyait.

Dès le début du mois dernier, le ministre de l’économie, Pierre Moscovoci annonçait que "l'économie française [était] sortie de la récession et (qu')elle amorçait une reprise qui devait être durable, de plus en plus forte et créatrice d'emplois", il n’avait pas été cru par les opposants au gouvernement et par un majorité d’observateurs.

Ces deux trimestres de croissance tendent à prouver que le gouvernement est sur la bonne voie et, surtout, que ses prévisions sont en phase avec les résultats économiques.

Un climat des affaires qui reprend des couleurs

Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, la production industrielle a rebondi après un léger fléchissement le mois précédent, la plupart des secteurs repartant à la hausse. Progressent en particulier, la matériel de transport hors automobile et la pharmacie.

Le rythme des entrées de commandes augmente du fait d’un renforcement de la demande étrangère, ajoute la BdF, mais les carnets sont toujours jugés insuffisants sauf dans le matériel de transport hors automobile. Les stocks restent maîtrisés et les trésoreries sont stables. Les chefs d’entreprise prévoient une poursuite de la hausse de l’activité en juillet, ajoute la BdF.

Juillet fut un bon mois

Dans les services, l’activité progresse légèrement. La hausse du travail temporaire et des services informatiques compense le recul du transport, de l’hébergement-restauration et des services aux ménages, précise la BdF.

Les effectifs cessent de se contracter, les trésoreries tendent à se redresser et les chefs d’entreprise prévoient un rebond de l’activité en juillet.

Vous lirez peut-être aussi...

La Banque de France confirme une légère croissance
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog