Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Jacques-Michel Couture, militant québécois des droits de l’homme et administrateur de plusieurs pages militantes sur les réseaux sociaux.

Je vois dans un nombre de pays des groupuscules de gens défavorables à l’immigration légale, surtout en Europe... Rendant les immigrants responsables du manque de travail... Quand on sait très bien, pourtant, que l'économie mondiale gérer par environ 2% de la population est la cause des problèmes de la société modernes....

Un positionnement anti immigrés paradoxal

Les riches veulent de plus en plus de richesses donc ils saquent dans les emplois pour conserver leurs richesses et laissent courir le bruit que les immigrants sont responsables...Cette fausseté est ensuite reprises par les groupes haineux, fascistes dont les membres sont souvent à la solde de ces mêmes riches...C'est ce qu'on appellent diviser pour mieux régner...

On a un bon exemple en France ou l'UMP et le FN sont les plus grandes gueules de l'insatisfaction ayant une tendance à l'ignominie des différents groupes minoritaires présent sur leur territoire....

Si les gouvernements mettaient seulement leurs culottes en faisant respecter les lois de leurs pays respectifs au lieu de laisser cette montée de haine par les mieux nantis, n'ayant d'autres passe temps que la haine, la violence, le rejet, l’amalgame en généralisant sur tout le dos des immigrants...

Pour sur qu'il y a des intégristes dangereux en Europe et en France entrés par les portes de l'immigration et des statuts de réfugiés...mais les plus dangereux intégristes sont ceux de la religion principale qui a pied en Europe, et sans hésitation je nomme la foi Catholique Romaine...

Les intégristes ne sont pas là où on les attend

Au Canada ce n'est pas mieux...surtout au Québec ou la foi Catholique à préséance sur les autres religion...bien qu'étant un état laïque celui-ci s'offusque quand on demande le retrait des prières et des crucifix des endroits publics...on nous sert la réponse « ça fait parti de nos traditions ». Nous devons constater que la tradition n'est qu'un instrument visant à manquer de respect aux autres...Les traditions amènent le dédain des autres qui veulent simplement eux aussi préserver les leurs dans la terre qui les a accueillis...

Mais que remarquons nous de plus sur les personnes qui réfutent les droits aux immigrants...simplement qu'ils font exactement ce qu'il reprochent aux immigrants...Là ou ça ne tient pas la route...la majorité des gens qui sont contre l'immigration en Europe sont des groupes que je qualifie de Fascistes sans hésitation, ces gens dotés de peu diplôme et d’intelligence financés par une banale bande d'anti-sociétaux aux fortunes plus que douteuses.

L'immigration n'est pas le problème

Donc en conclusion l'immigration n'est pas le problème mais le fascisme qui a des ramifications dans toutes les sphères de la société moderne que ses adorateurs soient originaires du pays ou immigrés, ils constituent un élément de dangerosité pour un pays bien plus que l'immigration...

Et pour terminer au Canada, le multiculturalisme est grandement présent et toute personnes doit se conformer aux lois canadiennes sous peines d'être traduit en justice, emprisonné et se voir ensuite expulser vers son pays d'origines et afin de vous faire comprendre que l'immigration n'est pas le problème voir au bas (1)

N'oublions pas que la majorité des pays Européens ont signé la déclaration suivante écrite par un Français et basée sur celle de 1789

Que sont les droits de la personne ?

Les droits de la personne sont indispensables pour vivre comme des Êtres humains. Ils nous confèrent dignité et égalité. Ils nous garantissent la possibilité de répondre à nos besoins fondamentaux que sont l’alimentation et le logement. Ils nous protègent aussi de la violence et de l’abus et combattent l’ignorance et la haine. Les droits de la personne appartiennent à tous les Êtres humains et ne peuvent être refusés à personne.

Les droits de la personne sont universels. Ils transcendent les frontières, les cultures, les idéologies politiques et les croyances religieuses. Peu importe l’endroit où vous vivez dans le monde, qui sont vos parents ou quel est le gouvernement au pouvoir, les droits de la personne sont... vos droits.

Les droits de la personne nous permettent de nous épanouir. Ils nous permettent de prendre part à la société, de travailler, de subvenir à nos besoins, de pratiquer notre culture, de parler notre langue, de vivre en paix et d’être protégés.

Et surtout, qui dit droits de la personne dit respect des autres. Ils nous rappellent que nous nous devons de veiller au respect de tous les droits. Ainsi, si vous avez le droit de ne pas être victime de discrimination, vous avez aussi le devoir de ne pas en faire. Lorsqu’une seule personne voit ses droits bafoués, tout le monde est touché.

Reconnaître que les droits de la personne ne sont assurés que dans la mesure où nous sommes prêts à traiter les autres sur un pied d’égalité est la première étape pour atteindre "la liberté, la justice et la paix dans le monde".

(1)

Pour vous aider à comprendre les bienfaits de l'immigration, ci-joint quelques statistiques canadiennes...

L’immigration au Canada : un plus pour le pays et les immigrants...

Selon de nouvelles données de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM), le Canada comptait environ 6 775 800 personnes nées à l'étranger en 2011, ce qui représentait 20,6 % de la population totale, comparativement à 19,8 % au Recensement de 2006. Par sa population immigrante, les origines ethniques de ses habitants, sa population de minorités visibles ainsi que sa diversité linguistique et religieuse, le Canada est une mosaïque ethnoculturelle. Une analyse détaillée est présentée dans le rapport intitulé.

Immigration et diversité ethnoculturelle au Canada.

Les deux tiers de la population sont affiliés à la foi chrétienne...

Selon l'ENM de 2011, la religion la plus importante au Canada était le christianisme. Des quelque 32 852 300 personnes représentées dans l'ENM, environ 22 102 700, soit un peu plus des deux tiers (67,3 %) ont déclaré appartenir à une religion chrétienne.

Comme observé dans les changements de la composition de l'immigration, de plus grandes proportions de la population ont déclaré des religions autres que chrétienne. Sont comprises ici les religions musulmane, hindoue, sikhe et bouddhiste. En 2011, environ 2 373 700 personnes, soit 7,2 % de la population du Canada, ont déclaré appartenir à l'une de ces religions. Ceci représentait une hausse comparativement à 4,9 % enregistrés dix ans plus tôt lors du Recensement de 2001.

Les données de l'ENM de 2011 indiquaient également qu'environ 329 500 personnes ont déclaré être juives, soit 1,0 % de la population.

Environ 7 850 600 personnes, ou près d'un quart de la population (23,9 %), n'avaient aucune appartenance religieuse. Il s'agit d'une hausse par rapport aux 16,5 % enregistrés une décennie plus tôt, selon les données du Recensement de 2001.

Origine ethnique...

L'origine ethnique constitue un autre aspect de la diversité ethnoculturelle du Canada. L'origine ethnique renvoie aux origines ethniques ou culturelles des ancêtres du répondant.

Plus de 200 origines ethniques ont été déclarées par les répondants lors de l'ENM de 2011, dont 13 groupes d'origines ethniques différents ont franchi la barre du million de personnes. Les répondants ont déclaré ces origines seules ou en combinaison avec d'autres origines ethniques.

L'origine ethnique la plus souvent déclarée était canadienne. Environ 10 563 800 personnes ont déclaré Canadien comme origine ethnique, soit seule, soit avec d'autres origines ethniques. Canadien était suivi d'Anglais, de Français, d'Écossais, d'Irlandais et d'Allemand. Les autres origines ethniques comptant plus de un million de personnes étaient : Italien, Chinois, Premières Nations (Indien de l'Amérique du Nord), Ukrainien, Indien de l'Inde, Hollandais et Polonais.

Un peu plus de 1 369 100 personnes ont déclaré avoir une ascendance liée aux Premières Nations (Indien de l'Amérique du Nord), seule ou combinée à d'autres origines. Par ailleurs, environ 447 700 personnes ont déclaré Métis comme seule ascendance ou combinée à d'autres origines, et environ 72 600 personnes ont déclaré une ascendance inuits, seule ou combinée à d'autres origines.

Citoyenneté...

Les citoyens canadiens de naissance formaient plus des trois quarts (78,3 %) de la population totale. Les citoyens canadiens par naturalisation (c'est-à-dire le processus par lequel les immigrants acquièrent la citoyenneté canadienne) représentaient 15,8 % de la population. La proportion restante de 6,0 % n'avait pas la citoyenneté canadienne.

L'obtention de la citoyenneté canadienne.

Source Statistiques Canadienne

L’immigration n'est pas responsable des troubles sociétaux en Europe
Tag(s) : #Canada, #société, #immigration, #droits de la personne, #religion, #sécurité, #extrémisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :