Justin Bridou et consorts, un scandale économique et environnemental.

En 2004, le géant agroalimentaire américain Smithfield Food, le king du porc, s'installe en Roumanie. Il construit, rachète plus d'une cinquantaine de fermes, dont Comtim, ancienne structure d'État et étend ainsi son royaume dans l'abattage, la transformation et la distribution.

Une agriculture démantelée.

Timisoara, dans l’ouest de la Roumanie. Andrei et son père de 82 ans gèrent une exploitation porcine familiale d’une cinquantaine de porcs. Ces éleveurs traditionnels vivent avec un salaire mensuel d’environ 200 euros. L’absence de subvention européenne et nationale et l’arrivée de l’américain Smithfield, leader mondial de la production porcine les a fragilisé comme de nombreux petits éleveurs. Leur nombre est passé de 500.000 à 50 000 en 4 ans. Il est condamné à une économie parallèle considérée aujourd’hui comme illégale par le gouvernement roumain.

La main mise des multinationales US.

En 2004, après le Mexique et la Pologne, le géant mondial de l’industrie porcine Smithfield, leader sur le marché français de la charcuterie, s’installe en Roumanie. Le bétail, les infrastructures, la main d’œuvre bon marché, et l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne en 2007, présentent de nombreux avantages pour l’industriel américain. L’Etat roumain lui cède Comtim, ancienne coopérative en faillite. Smithfield devient propriétaire d’un abattoir mais également d’un large réseau de distribution national. Aujourd’hui Smithfield possède près d’une cinquantaine de fermes et environ 1 million 400 000 bêtes. Il assure 75% de la production porcine roumaine. En 2007, un foyer d’épidémie de peste porcine est décelé dans plusieurs installations de Smithfield. Tous les éleveurs porcins sont contraints de faire vacciner leur cheptel. Leurs porcs sont interdits à la vente en Roumanie et en Europe. Depuis janvier 2012, et après cinq années d’interdiction d’exportation suite à la grippe porcine, la Roumanie peut à nouveau vendre son porc en Europe.

Une tiers-mondialisation des agricultures des pays membres les plus pauvres de l'UE.

Comme Andrei, la majorité des petits éleveurs, dont le cheptel n’est pas aux normes sanitaires européennes, ne peut accéder au marché européen ou national. Il est condamné à ce genre de marché parallèle considéré aujourd’hui comme illégal par le gouvernement roumain. Les fermes industrielles de Smithfield sont très mécanisées et emploient peu de main d’oeuvre. 4 salariés pour 8000 bêtes. e groupe agroalimentaire possède également son propre abattoir. 600 bêtes sont abattues par heure, à six mois de maturité, contre 10 à 16 mois chez des éleveurs traditionnels. Ces élevages à grande vitesse et à moindre coût lui permettent de casser les prix du marché. Quelques éleveurs semi-industriels tentent de résister. Une ancienne ferme d’état appartient à un ancien de chez Comtim. Malgré son savoir-faire et son cheptel d’environ 8000 porcs par an, il peine à se maintenir à flot face au géant américain. Il a fait une demande de subvention européenne pour moderniser ses installations vétustes. Il est dans l’attente d’un réponse.

L'environnement et la santé humaine menacés

L’élevage intensif porcin produit une très grande quantité de déjections très polluantes. Les habitants de la commune de Nitchidorf s’élèvent notamment contre les odeurs liées aux déjections, et contre la pollution de l’eau engendrée par les fermes de Smithfield. Selon le propriétaire d'un verger biologique composé de priniers,pommiers et cerisiers de plus de 300 hectares, il aurait été asphyxié par l’épandage des déjections de trois fermes appartenant à Smithfield.90 % de son verger est perdu. Autre point lié à la pollution, l'intoxication aux nitrates des habitants. Lenuta, médecin, s’inquiète des résultats des analyses effectuées sur ses patients. Ils prouvent la présence de nitrites dans ses urines. Pour ce médecin, cela serait lié à l’infiltration des sols et à la contamination de l’eau. A terme, c’est l’ensemble de la chaîne alimentaire qui serait en danger. Aux Etats-Unis, berceau du groupe, Smithfield a écopé de l’amende la plus importante jamais dressée pour pollution, 9.4 millions d’euros. En Roumanie, il a été condamné par les autorités à plusieurs amendes de quelques milliers d’euros.

Bon appétit la France et l'Europe !

En 2008 avec le rachat de l’espagnol Campofrio Food, Smithfield s’impose comme leader européen de la charcuterie. Justin Bridou, Aoste, Cochonou, lui appartiennent désormais. Au premier semestre 2012, la Roumanie a exporté vers la France 1 400 tonnes de porc.

Moralité, ne parlons plus de "Bâton de Berger" de chez Justin mais plutôt de "Bâton de Merde".

Roumanie : exploitants à terre. Réalisation Marie-Pierre Camus pour Public Senat 2013 Partie 1

Roumanie : exploitants à terre. Réalisation Marie-Pierre Camus pour Public Senat 2013 Partie 2

Justin Bridou et consorts, un scandale économique et environnemental.

Aubert 25/12/2014 08:39

si j'étais DIEU je détruirais cette planète qui ne correspond plus à aucun critères d ' humanité , le profit ayant la priorité sur le bonheur des habitants de la TERRE . LES HABITANTS MEURENT DE FAIM DE LA POLLUTION DES MALADIES DES PESTICIDES LES ANIMAUX NE SONT PLUS RESPECTES NON PLUS SONT MASSACRES LA TERRE EST POURRI .......L ' Amérique me fait penser à la PESTE !! pays corrompus QUE LA POLOGNE QUI LAISSE MOURIR SON PEUPLE AU DETRIMENT D ' UNE SOCETE AMERICAINE ....VERGERS POURRIS ...ET L' ECONOMIE DES PETITS ELEVEURS !! C ' EST DE L ' INFAMIE ......TOUT CELA POUR DU PORC INCONSOMMABLE élevé aux OGM ...... BRAVO ! l ' UNION EUROPEENNE VOUS ME DEGOÛTE TOUS LES JOURS UN PEU PLUS . QUE DIEU AIDE LE PEUPLE A FOUTRE EN L'AIR CET ANTRE DU DIABLE QUI ABRITE DES RENEGATS DES VOYOUS DES VOLEURS GRASSEMENT PAYES A RIEN FOUTRE ET A RUINER LA VIE DES PLUS PAUVRES !

Aubert 25/12/2014 08:36

si j'étais DIEU je détruirais cette planète qui ne correspond plus à aucun critères d ' humanité , le profit ayant la priorité sur le bonheur des habitants de la TERRE . LES HABITANTS MEURENT DE FAIM DE LA POLLUTION DES MALADIES DES PESTICIDES LES ANIMAUX NE SONT PLUS RESPECTES NON PLUS SONT MASSACRES LA TERRE EST POURRI .......L ' Amérique me fait penser à la PESTE !! pays corrompus QUE LA POLOGNE QUI LAISSE MOURIR SON PEUPLE AU DETRIMENT D ' UNE SOCETE AMERICAINE ....VERGERS POURRIS ...ET L' ECONOMIE DES PETITS ELEVEURS !! C ' EST DE L ' INFAMIE ......TOUT CELA POUR DU PORC INCONSOMMABLE élevé aux OGM ...... BRAVO ! l ' UNION EUROPEENNE VOUS ME DEGOÛTE TOUS LES JOURS UN PEU PLUS . QUE DIEU AIDE LE PEUPLE A FOUTRE EN L'AIR CET ANTRE DU DIABLE QUI ABRITE DES RENEGATS DES VOYOUS DES VOLEURS GRASSEMENT PAYES A RIEN FOUTRE ET A RUINER LA VIE DES PLUS PAUVRES !

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog