Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Superbe info que nous livre Libération et qui prouve, une fois encore, comment l’enfumage des beaufs - celles et ceux qui se positionnent sans ouvrir le moindre bouquin, le moindre programme et qui ne se basent que sur la tévé pour se faire une position qu’ils veulent politique.

Le matraquage fiscal de la gôche ; du blabla

D’autant que ce même “matraquage” avait commencé dès l’arrêt du bouclier fiscal, sous le quinquennat du NanoPrésident. Et, celles et ceux qui gueulent le plus ne l’avaient même pas vu passé. Rajoutons, d’ailleurs, que les “matraquages” les plus visibles sont ceux qui ont été effectués dans les quatre villes que le Fn avait réussi à prendre, il y a quelques - déjà - longues années, alors que notre pays allait mieux.

Un reportage falsifié sur M6

On y voit Chloé, une mère de trois enfants désolée par la réforme du quotient familial préparée par le gouvernement. Alors qu’elle et son mari gagnent 5900 euros par mois (ce qu’affirme dans le lancement du reportage le présentateur Thomas Sotto), elle va perdre 1000 euros par an. «Deux ans de cantine de ses enfants», dit Chloé.

Faux, a décrété Christian Eckert. Qui affirme que c’est impossible. Le cas de figure est en contradiction flagrante avec les éléments chiffrés donné par le gouvernement. On lit ainsi dans le dossier de presse ficelé par Matignon que la réforme concernera les couples avec trois enfants uniquement au delà de 6820 euros de revenus mensuels.

La chaîne, contactée par la Lab, s’est défendue, en faisant le détail de se démonstration : «Le couple gagne en moyenne 5900 euros net à deux par mois. Cette simulation est basée sur les revenus de 2012 qui fluctuent un peu par la suite. En 2012, le couple marié a donc déclaré 80000 euros nets de revenu. Avec 3 enfants, cela fait quatre parts fiscales. Pour les impôts 2013, le quotient familial étant plafonné à 2000 euros, Chloé et sa famille paient 5843 euros d’impôts. En simulant les impôts de 2014, avec un plafonnement du quotient familial à 1500 euros, Chloé et sa famille paieront 6867 euros d’impôts sur le revenu. Soit une hausse d’impôts de 1024 euros. Selon les calculs de Chloé, cela correspond à deux ans de cantine en maternelle et primaire. Ou un an de cantine pour l’ainé. Ou l’ensemble des activités des deux enfants pour une année.»

Capital s’est emmêlé les pinceaux

Cette réponse pose un premier problème. Comme l’a immédiatement remarqué Christian Eckert (dans un deuxième post de blog, vachardement intitulé : «M6 doit s’acheter un boulier»), il y a une petite contradiction entre les revenus mensuels annoncé pour la famille de Chloé (5900 euros) et la base de revenus annuels (80 000 euros) sur laquelle M6 affirme s’être basée pour sa simulation. Car 5900 euros par mois font 70800 euros par an. Et 80 000 euros par an font 6667 euros par mois.

Explication donnée par M6 : le revenu de 5900 euros mentionné pour Chloé est bien le revenu actuel du ménage, mais c’est le revenu 2012 (qui était donc de 6667 euros par mois) qui est pris en compte pour le calcul de l’impact de la réforme sur Chloé... On frise l’intox, vu que le reportage ne pipe mot de cette fluctuation des revenus...

Mais ce n’est pas le seul problème du calcul de M6. Car même en prenant en compte un revenu de 80000 euros, on n’arrive pas au résultat annoncé par la chaîne. Explication : Capital s’est visiblement un peu emmêlé les pinceaux dans les simulateurs fiscaux.

Il est facile de voir comment M6 est arrivé à ce résultat. Le blogpatrimoine propose un simulateur. Voilà comment M6 l’a rempli :

Simulateur du Blogpatrimoine

Le mauvais remplissage sur un simulateur

Une erreur d'M6

On retrouve exactement les valeurs citées par M6 dans sa réponse et au final un impact de la réforme de 1024 euros.

Le hic, c’est qu’il y a confusion entre le revenu imposable net (qu’il faut renseigner dans le simulateur) et le revenu tout court. On passe du revenu net au revenu net imposable en défalquant un abattement de 10%. 

La simulation sur laquelle s’est basée l’équipe de Capital porte donc en réalité sur un couple dont le revenu, après l’abattement de 10%, correspond à 80 000 euros. Soit en réalité un couple ayant des revenus de 89 000 euros environ. Soit 7415 euros par mois. Ce qui est bien au delà de 5900 euros de Chloé.

 

Dans les faits, qu’on prenne pour référence les revenus actuels de Chloé et son mari selon le reportage (5900 euros mensuels), ou ce qu’ils gagnaient en 2012 (80 000 euros), le couple n’est pas impacté par la réforme du quotient familial. 

Hollande : comment M6 fait bander les beaufs
Tag(s) : #actualité, #société, #politique, #PS-PRG, #M6, #Capital, #fausses infos, #reportage, #Hollande

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :