Hugo Chavez revient... Sur Twitter

“Nous sommes rentrés... Merci mon Dieu !”

Hugo Chavez goûtait depuis deux mois les bienfaits des soins attentifs des personnels hospitaliers cubain après avoir été opéré d’un cancer à La Havane. Or, depuis ce matin, le président vénézuélien a pondu des messages sur Twitter annonçant son retour :

«Nous sommes rentrés dans la Patrie vénézuélienne. Merci mon Dieu ! Merci mon peuple aimé ! Nous allons continuer le traitement ici !»,. «Merci à Fidel, à Raul et à tout Cuba!! Merci au Venezuela pour tant d’amour!!», a encore écrit Hugo Chavez dans un autre tweet, ajoutant : «Je continue à m’en remettre au Christ et à faire confiance à mes médecins et infirmières».

Un voyage de groupe

Dans une déclaration à la télévision nationale VTV, le vice-président - et dauphin désigné par Hugo Chavez avant son départ - Nicolas Maduro, a précisé qu’il était accompagné de toute l'équipe médicale qui l’avait suivi à Cuba.

Contrairement à l’habitude, le canal VTV n’a pas diffusé d’images du retour du président dans son pays. Selon le président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello, le président a atterri à Caracas à 2 heures lundi matin (8 heures en France). Après plus de deux mois d’absence et de silence total, le président était réapparu pour la première fois vendredi sur des photos diffusées par le gouvernement le montrant souriant sur son lit d’hôpital de La Havane.

“Insuffisance respiratoire” mais en pleine possession de ses “moyens intellectuels”

Dans un bref communiqué précédant la diffusion des clichés, le ministre de la Communication Ernesto Villegas avait indiqué qu'à la suite de la grave infection pulmonaire dont il avait été victime après son opération, Hugo Chavez souffrait toujours d’insuffisance respiratoire et respirait «à l’aide d’un tube trachéal, qui le gêne temporairement pour s’exprimer». «L'équipe médicale administre un solide traitement pour la maladie de base, qui n’est pas exempte de complications», avait ajouté le ministre en précisant simplement que le président était«conscient» et en pleine possession de ses «moyens intellectuels».

En l’absence de bulletin médical officiel, les autorités vénézuéliennes délivrent au compte-gouttes depuis deux mois de brefs communiqués sur l'évolution de son état. Jeudi, la principale figure de l’opposition vénézuélienne, le gouverneur Henrique Capriles, a de nouveau accusé le pouvoir de «mentir» sur la santé du président, estimant qu’il n'était certainement pas en mesure de parler ou de signer des décrets contrairement à ce qu’affirment ses ministres.

Agé de 58 ans et au pouvoir depuis 1999, Hugo Chavez a été réélu pour un mandat de six ans le 7 octobre, mais n’a pas été en mesure de prêter serment devant l’Assemblée nationale le 10 janvier, comme le prévoyait la Constitution.

Hugo Chavez revient... Sur Twitter
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog