Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Bruno

Réactions à chaud après l'interview donnée par NKM à NBCNEWS le 28 juillet 2013. 

NKM, un road-movie politique sanglant sur le route des municipales pour Paris 2014.

On la croyait frustrée, mais là on s'est gouré bougre ! Elle est ingrate, dangereuse, limite psyché-rigide et psychopathe. Elle coupe les mains qui l'ont nourrie. Balance à qui mieux mieux des propos d'allumée ou fendue du bocal. Cela fait peur. L'UMP lui a donné un flingue et elle compte s'en servir, quitte à retourner l'arme contre ses commanditaires. Alors gaffe Copé ! La louve est dans la bergerie. 

Bon qu'elle lâche ses piques envers le gang Hollande et les parrains retraités comme DSK, c'est certainement louable dans sa tête, mais contre Chirac et Fillon, là elle cause plus, elle flingue. NKM, arrête de parler avec tes ovaires, tu trompes les gens (NDLR : excuses pour le jeu de mot). 

NKM, est un électron libre glissé dans l’accélérateur de particules de la Mairie de Paris. Faudrait-pas que cela pète à la gueule des parisiennes et parisiens. On dirait que son rôle a été écrit par un Tarentino dans une petite forme.

Nathalie Kosciusko-Morizet, quand on écoute son interview donné à la chaîne américaine NBC, qui la voit comme, « The politician known as “NKM” is a rising star in France », l'étoile montante de la politique en France, je ris. Son interview est un amphigouri chargé de frustration, de haine et d'ambitions. N'est-ce pas Bertrand Delanoë qui dit de NKM que sa seule ambition est présidentielle ? On serait mal barré avec un chef, plutôt une cheftaine, d’État de la trempe de NKM. Je crois que Jean François Legaret, qui l'a traitée de « potiche » a trouvé ici le bon terme. 

Il est vrai qu'il est dur d'exister aux côtés d'hommes brillants comme son frère fondateur de PriceMinister, une réussite ecommerce 100% française. Mais pourquoi a-t-elle hérité uniquement des gênes Kosciusko et non pas ceux des Morizet ? En effet, elle a du oublier que son arrière grand-père André Morizet était membre de la SFIO, sénateur-maire de Boulogne-Billancourt. Mais il faut dire que le patronyme Morizet, nom de jeune fille de son épouse Marianne, a été ajouté par son grand-père, Jacques Kosciusko, peut-être pour faire oublier ses lointaines origines ou pour s'approprier une légitimité électorale ?

NKM fan des États-Unis

NKM, alors avant de dire à la presse que tu n'est pas une « Bisounours » mais une tueuse, respecte le débat démocratique, sinon, nous aussi on est capable de déverser des propos sales, dégoûtants sur la toile, de tuer aussi. Tu dis lors de cette interview que tu es fan des États-Unis et qu'ils sont pour toi une perpétuelle source d'inspiration. Mais attention, si nous pauvres rédacteurs de webzine, on s'inspire des méthodes américaines, elle est mal barrée ta campagne et on risque de rendre ton tremplin à une présidentielle un peu vermoulu pour sauter le grand pas. Et ce modèle américain qui t'inspire, il est très WASP, plus Républicain, Tea Party que Démocrate.

NKM et le machisme en politique

Mais tu es paradoxale quand tu dénonces le machisme en politique, les bâtons dans les trous que ces méchants politiciens membrés t'ont glissé, alors que tu es persuadée que seule la famille judéo-chrétienne que défendait la Manif pour Tous, est le canon de la vie sociale. Ce modèle c'est celui de la famille où l'homme décide, assure socialement et financièrement et celui de la femme qui reste au foyer pour pondre et élever sa tribu. Donc, il faut-être logique avec ses convictions, tu ferais une très bonne Desesperate Housewife. Raccroche la culotte pour reprendre ton tablier.

Sarkozy-NKM, fait du même airain

Aujourd'hui on comprend mieux les positions de Jacques Chirac à ton égard par devers de ses choix politiques. Il était un homme clairvoyant. Il ne s'était pas trompé sur la véritable nature de Nicolas Sarkozy, il ne s'est certainement pas trompé sur ton caractère et ton aveugle ambition. Quand à François Fillon, qui est quelqu'un de posé et mesuré, je ne crois pas qu'il soit macho, mais que l'intérêt général prime pour lui avant l'intérêt personnel. Alors comme larrons en foire, on analyse mieux maintenant cette complicité entre Sarkozy et NKM. Qui se ressemble s'assemble.

Une autre petite chose avant de conclure, pour la présidentielle y a un blême : tu ne peux pas y penser en te rasant.

Vous lirez peut-être aussi...

NKM : Kill Them !  Bientôt sur vos écrans ?

Commenter cet article