Economie, reprise en vue ?

L'économie française est au début d'une reprise et devrait avoir renoué avec une croissance de 0,2% au deuxième trimestre, a déclaré mercredi Pierre Moscovici, reprenant à son compte les prévisions de l'Insee et de la Banque de France.

Invité de l'émission Questions d'Info LCP-France Info-Le Monde, le ministre de l'Economie et des Finances a insisté sur l'amélioration des derniers indicateurs en matière de production industrielle ou de moral des chefs d'entreprise.

«Ce qu'on sent, c'est qu'il y a ce que j'appellerais un frémissement», a-t-il dit en soulignant les prévisions faites fin juin et début juillet par l'Insee et la Banque de France, qui tablent sur un rebond de la croissance au deuxième trimestre après les performances négatives des deux trimestres précédents.

«Je dis que nous sommes en train de sortir de la récession, que la croissance au deuxième trimestre devrait être de +0,2% et que les indicateurs des comportement des ménages - consommation, pouvoir d'achat -, des entreprises - production industrielle, investissement -, tout cela me laisse à penser que nous sommes dans le début d'une reprise», a encore dit Pierre Moscovici.

«Il faut l'observer avec modestie parce que ce n'est pas encore spectaculaire, il faut l'observer avec prudence parce que nous ne sommes jamais à l'écart d'une rechute, il faut continuer à travailler.»

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, avait fait état auparavant, lors de la présentation du rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée, d'une trajectoire de «reprise très progressive» en France et dans la zone euro.

«Nous sommes sur la trajectoire que nous espérions au conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, une reprise très progressive», a-t-il dit. «Ce sont des signes encourageants qu'on attendait, peut-être un peu plus tôt que ce que nous prévoyions. Ils restent à confirmer.»

Economie, reprise en vue ?
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog