Frigide est-elle barjot ?

On ne la présente plus elle et ses acolytes, ses idées bien pensantes, l'amour de son prochain, notamment celui des enfants et des homosexuels, et plus particulièrement des enfants issus de couples homosexuels.

Un meeting pas comme les autres

Face-caméra on assiste à un discours mielleux de Frigide Barjot et de son équipe qui a la volonté de charmer son public de Bidochon. Même si il y a eu des dérapages atteignant le point Godwin de la part de Xavier Bongibault, notamment lorsqu'il a comparé François Hollande à Hitler, les pro-mariage pour tous à des collaborateurs et les membres de la Manif pour Tous à des résistants, cela n'avait pas encore atteint le seuil d'alerte rouge, malgré tout. Un peu comme si Xavier Bongibault était le benêt de la bande et qu'il avait du mal avec les limites du politiquement-correct, étant un communiquant très médiocre.

Lors du hors-caméra on assiste à une tout autre histoire. Lorsque Frigide Barjot entre dans une église pour une soirée de prière, la soirée bon-enfant des béni-oui-oui tourne vite au meeting politique aux relents extrémistes. Et une réunion politique dans un lieu de culte, en principe c'est interdit. La même chose se passerait dans une mosquée, nos chers Bidochon crieraient tout de suite au scandale et feraient des pieds et des mains pour que ces réunions politiques ne se reproduisent plus. Un peu comme les prières de rues. Les beaufs n'ont été en aucun cas gêné lorsque Civitas a prié devant l'Assemblée Nationale.

Fini la langue de bois

Sur les plateaux télé les membres de la Manif pour Tous jurent qu'ils ne sont pas homophobe. Ils veulent faire croire que leur discours n'a rien à voir avec Civitas. Hors-caméra il n'en est rien... Hors-caméra ils se lâchent... Et c'est le dérapage complet !

Le poids des mots, le choc des idées

Frigide Barjot se pose en victime incomprise des homosexuels qui ne savent pas ce qu'est le sens de l'amitié : « les amis homos que j’ai perdus n’étaient pas de vrais amis ». Elle veut mettre en évidence une pseudo étude scientifique pour justifier qu'un couple homosexuel est incapable d'élever de manière équilibré un enfant : « les pédopsychiatres qui sont de bonne foi considèrent que c’est dangereux pour un enfant d’être élevé par deux parents de même sexe ».
Laurence Tcheng ne pratique pas la langue de bois elle non plus : « Je suis venue vous apporter un message de vigilance et d’espérance. Une équipe de France 3 voulait nous suivre, je n’aurais pas parlé de la même manière ; Je n’ai rien contre Civitas ; Cette loi personne n’en mesure les enjeux, on sait juste qu’elle met en danger la filiation. »

Dans les propos qu'elle tient, il est sans équivoque que la Manif pour Tous n'est en rien hostile à Civitas, malgré ses idées très ouvertement haineuses, homophobes et extrémistes. Laurence Tcheng ajoute que « Le gouvernement a ouvert des vannes de haine et de violence. » Elle utilise la désinformation de son auditoire qui a une méconnaissance des rouages des mouvements extrémistes, afin de mieux l'endoctriner . Elle fait passer les membres de la Manif pour Tous pour des victimes d'un gouvernement totalitaire.

Laurence Tcheng va extrêmement loin lorsqu'elle infantilise les homosexuels : « les homosexuels sont des enfants à qui il faut opposer une autorité : Je ne ferais pas cette comparaison devant la presse. »

En comparant les homosexuels à des enfants qui feraient un caprice on en revient complètement à une époque funeste. Il y a moins de 20 ans, l'homosexualité était considérée comme une maladie mentale. Et les malades mentaux ne sont pas considérés comme responsables de leurs actes... Tout comme les enfants d'ailleurs... « Nous avons reçu des menaces » ; « Xavier Bongibault a préféré se réfugier à Montpellier et là-bas il s’est fait renverser par une voiture, ce qui n’a sans doute rien à voir mais qui montre quand même qu’il y a un contexte de haine. » Elle fait nettement référence à un complot organisé par les forces occultes du diable, que seul l'argent peut résoudre : « On a besoin de donateurs ».

Utiliser la peur

C'est tout à fait le processus utilisé par les sectes. Utiliser la peur de leurs adeptes pour mieux s'enrichir. Leur faire croire que celui qui détient l'argent détient le pouvoir, comme du temps de la monarchie de droit divin. Laurence Tcheng ne cache pas son amitié pour Civitas ainsi que son regret que la Manif pour Tous ne soit pas partenaire avec eux. Lors de la manifestation où les Femen ont été passées à tabac par Civitas, Laurence Tcheng n'a pas caché sa présence à cette journée et dit avoir « été bien accueillie ». Lors de la deuxième manifestation organisée par les opposants au mariage pour tous, Laurence Tcheng dit regretter de ne pas s'être uni à Civitas : « M. Escada de Civitas organise une manif schismatique à 50 mètres de la nôtre, La Manif pour Tous aurait préféré s’unir avec eux."

Frigide Barjot quand à elle ne cache pas son horreur des homosexuels. Elle tient des propos d'une extrême violence, ouvertement homophobes et xénophobes : "Les homos veulent l’adultère alors qu’ils le pratiquent déjà, ils veulent le mariage pour le divorce."
Comme si les homosexuels étaient l'oeuvre du diable, le vice incarné conduisant à la déchéance de l'humanité.

Si les béni-oui-oui savaient !

Elles doivent faire bonne impression les Frigide Barjot et Laurence Tcheng face au curé et ses paroissiens. Si ils connaissaient leurs cautions homosexuelles, la légitimité de Frigide Barjot et de son équipe en prendrait un coup. Les témoignages des homosexuels sur Agoravox, le collectif de Xavier Bongibault, sont fait par des acteurs, plus exactement des acteurs porno. Il a de bien jolie fréquentation ce brave Xavier ! Et en plus il doit les rémunérer pour qu'ils acceptent de faire partie de sa joyeuse bande de camarade !

Et après, peut-on les aider ?

Jolies lectrices et fiers lecteurs, le Kiosque Aux Canards a voulu vous démontrer le discours schizophrénique de la Manif pour Tous. Entre délire de persécution à cause des homosexuels, théorie du complot d'un gouvernement totalitaire, une caution homosexuelle imaginaire, la Manif pour Tous est bonne à se faire enfermer. Nous sommes prêt pour la préservation de l'ordre public à dégainer les civières et les camisoles de force.

Frigide est-elle barjot ?
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog