Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par Bruno

Le FN et autres groupes d'extrême-droites ou poujadistes de tout poil ont du lire l'article du Kiosque aux Canards publié le 4 août 2013 : Facebook, Twitter, le scandale des « click farms ». Suite à l'affaire du braquage de la bijouterie à Nice et l'homicide qui en a résulté, ce fait-divers malheureux, tant pour la victime que pour le bijoutier, a encore amené de l'eau au moulin des extrêmes de droite et aux politiques de la droite de la Droite, comme Estrosi, maire du lieu des faits.

Si tôt, l'info relayée et largement couverte par nos chers médias, une page de soutien Facebook à monsieur Turk (le bijoutier) était mise en ligne, sans savoir vraiment par qui et pourquoi. Une chose est sûre, celle-ci n'était pas à l'initiative de la famille de l'auteur des faits, ni de ses conseils.

Le Kiosque n'a jamais vu autant de « likers » en si peu de temps, pour un fait qui n'est pas un fait de société majeur. L'intox était en marche. Les compteurs Facebook, augmentent minutes après minutes et aux média de faire le point deux à trois fois par jour, comme pour la météo, sur la progression « magique » des pouces levés en l'air. Une question se posait donc.

Pourquoi plus d'un million de personnes se sentent concernées par cette lamentable affaire, reflet d'un mal social, ou plutôt comment ?

Si l'on jette un œil aux statistiques de la page « Soutien au bijoutier de Nice » via Socialbakers.com, on s'aperçoit que 82% (chiffres à 06h15 GMT dimanche 15 septembre) des likers proviennent de l'étranger hors UE. Bizarre ? Vous avez-dit bizarre ?  La progression est-elle aussi spectaculaire.

Alors soutien ou intox ?

Si l'on s'attarde un peu sur les commentaires, on commence à mieux comprendre. Petit florilège :

« 

  • TAUBIRA démission !!! La peur doit changer de camp ! Manifestons pour ce bijoutier histoire de montrer à ce gouvernement que nous ne sommes pas des pigeons !!! Et partageons cette page pour qu'elle atteigne les 10 millions aussi rapidement qu'elle a atteint le million !!!
  • Bientôt nous donnerons raison au malfaiteur. Énorme quand même ! Bande de chameaux ! Gouvernement de merde !
  • Moi je l'aurais pas louper... On doit faire justice nous même ! Réveille toi France !!
  • TAUBIRA doit être mis en examen pour « incitation généralisée au crime » et « trahison »
  • Bien fait pour lui si a chaque braquage il y en a 1 qui y reste , les racailles baisseraient les yeux ! Aux armes citoyens !
  • Bienvenue en France où la justice protège les racailles et condamne les gens honnêtes! Quelle honte! A 100% avec le bijoutier qui n'a fait que se défendre! Courage à lui 

»

Et la liste est longue. Ces commentaires à la fois politiques et réelles incitations à la haine, à la violence, ne proviennent pas des « click farmers », mais bien de citoyens français, enfin de beaufs trop français pour être honnêtes.
En effet il ne faut pas confondre le nombre de « likers », qui est un chiffre d'appel et non une réalité statistique et les commentaires qui sont la conséquence de cette intox aux « like ». Et ceci est le plus effrayant. 

Le pauvre bijoutier devient une marionnette dans la logique des extrêmes

En plus d'être mis en examen, l'auteur des faits, est bassement utilisé par une fange politique suivi par des moutons qui commentent et commentent à qui mieux mieux. Pan dans la tête de Valls, et re-pan dans la tête de Taubira. C'est aussi la faute au PS, à Hollande, aux impôts, enfin c'est à cause du 6 mai 2012.
La délinquance, la violence avec son lot d'actions-réactions ne datent pas de l'arrivée au pouvoir de l'actuelle majorité. Il ne faut pas oublier que pendant 17 ans c'était la droite qui était aux manettes et que la délinquance, le laxisme judiciaire, et les manques de moyens (justice et police) c'est de leur fait ! Le gouvernement actuel essaie simplement de limiter la casse des précédents gouvernements et de réajuster dans le sens d'une justice adaptée et d'une réponse proportionnée aux actes.
Beaucoup pour les nationalistes de tout poil, mais aussi pour certains membres de l'UMP (j'ai déjà cité Estrosi, mais on pourrait aussi évoquer Fillon ?). Au moment où l'UMP implose, le FN se frotte les mains. Samedi, en marge de l'université du Front national à Marseille, la présidente du FN Marine Le Pen a estimé que le bijoutier était « peut-être victime du laxisme de l'État ». Également présent à Marseille, le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, a assuré pour sa part qu'il aurait agi comme le bijoutier.

Extrêmes : leur France, un Far-West ou l'installation de leur « charia » ?

Leurs idées à tous ces beaufs, la vision étroite de la justice les rapproche de la charia islamiste. Tu voles, on te coupe la main, ou pire on te lapide direct dans la rue.
C'est ce que vous souhaitez bande de réactionnaires, un état sans justice. Fi des droits de l'homme et du citoyen où « tout homme est présumé innocent jusqu'à preuve de sa culpabilité », principe fondateur valable aussi bien pour la victime que pour le bijoutier. Alors votre charia de facho, votre haine et vos frustrations vous les remettez dans votre culotte et arrêtez de parler de sujets que vous ne maîtrisez pas, contentez-vous de fêter Jeanne d'Arc une fois par an.

Et la prochaine fois que vous faites de l'intox sur la toile, pensez à faire travailler des français bien blancs, catholiques, anti-avortement et mariage homo, de jeunes puceaux jusqu'au mariage ou des supporteurs du PSG aux cranes rasés, de préférence chômeurs.

Vous lirez peut-être aussi...

Un petit aperçu des réponses à cet article sur Facebook

Pour dire que nous sommes au niveau zéro de la pensée. C'est effrayant ! ...D'autres à suivre je pense...

facebook
Thierry Harris a commenté un lien que vous avez partagé.
Thierry a écrit : « les socialos qui essaient de manipuler encore les gens, si ça se trouve ils vont trouver du gaz sarin chez le bijoutier, au secours Obama »
Répondez à ce message pour commenter ce lien.
Voir le commentaire
facebook
Leon Lebilul a commenté un lien que vous avez partagé.
Leon a écrit : « On s'en branle de ton blog à deux balles. T'as pas la compétence ni le savoir pour parler de sujet visiblement,. Avant de l'ouvrir ,fais un peu de marketing sur FB et découvrir les outils de stats et leurs limitations. T'es en plein délire mon pauvre. »
Répondez à ce message pour commenter ce lien.
Voir le commentaire
facebook
Patrick Bourgeon a commenté un lien que vous avez partagé.
Patrick a écrit : « ton blog est pourris plein de falsification mais le gauchisme fonctionnariale à du temps a perdre mais évite des couleur aussi criarde ça fais mal au yeux si tôt le matin »
Répondez à ce message pour commenter ce lien.
Voir le commentaire
facebook
Pierre Peka a répondu à votre commentaire sur la publication de Brigitte Corbiere.
Pierre a écrit : « ouaip, le grand complot.... T'as raison mon gars, continue à faire de bos rêves. Mais attention au réveil et à la gueule de bois . »
Répondez à ce message pour commenter cette publication.
Voir le commentaire
facebook
Fabien Cambrésy a répondu à votre commentaire sur la publication de Marylin Marylin.
Fabien a écrit : « Stéphane Laurent, et ta sœur elle n'est pas Pakistanaise ? Pauvre gaucho de base vivant chez les bisounours... ton papier est bon à mettre en rouleau et à accrocher dans les chiottes.... Ouvre des yeux tout rouges et regarde les beaufs extrémistes... ils sont là et soutiennent ce commerçant (d'origine étrangère) qui a débarrassé la ville du gentil petit antony... »
Répondez à ce message pour commenter cette publication.
Voir le commentaire
facebook
Ronald van Lennep a commenté un lien que vous avez partagé.
Ronald a écrit : « On peut tout comprendre surtout qu'à la base, il n'y a pas de haine. Le mot haine est sorti, pour la première fois, de la bouche du frère du Dalton décédé. Ce site soutien simplement le bijoutier ern comprenant une exaspération qui est générale vu l'insécurité et l'impunité dont béneficient les Agresseurs, les voleurs et autres. »
Répondez à ce message pour commenter ce lien.
Voir le commentaire
Bijoutier de Nice : la haine sous-traite l'intox au Pakistan

Commenter cet article