Un des fameux “amis gay” de Christine Boutin favorable au mariage pour tous

Un drôle de bonhomme qui analyse étrangement la politique.

Pour lui, François Hollande est “habillé comme un chef de rang à Hippopotamus” ce qui semble être très important pour définir que son gouvernement se plantera. Rien d’illogique la-dedans ; nous parlons de cette fange politique qui n’arrive pas réellement à argumenter un positionnement qui se base plus sur un affectif à des traditions qu’à la réalité de la vie des gens.

Toutefois, Charles Consigny, militant UMPiste, était opposé au mariage pour tous. Et pour les mêmes raisons idéologiques que ses congénères. Peu connu du grand public, ce jeune écrivain, étudiant en droit, est conseiller de Christine Boutin qu’il a rencontré en 2009 sur un plateau de Paris Première. C’était sa première intervention à la tévé et Christine boutin l’avait rassuré et avait pris sa défense. « Charles m’a tout de suite fait l’effet d’un garçon au caractère bien trempé, élégant et agréable », se souvient-elle.

Christine Boutin nomme Charles Consigny “Conseiller”

Poste non rémunéré et non pourvu de bureau. En 2010, Charles Consigny devient le conseiller en communication de Christine Boutin. Il lui donne donc des conseils :  « Je lui dis “habillez-vous comme Ségolène”, elle au moins est très classe. » Il lui fait rencontrer quelques amis du milieu « branchouille » parisien : des patrons d’entreprise de mode, des artistes. A 21 ans, ce mondain dispose déjà d’un petit carnet d’adresses, constitué en dirigeant les pages du magazine gratuit culturel Spring, fondé à ses 17 ans.

A l’époque,  Comme Boutin, Consigny est un adversaire résolu du mariage gay.

« Je suis pour la solidité des institutions, de la même façon que j’aime les vieux meubles. Une petite élite germanopratine voudrait effacer d’un trait de plume 2 000 ans d’Histoire, c’est aberrant. » Pour lui, Christine Boutin « n’est pas homophobe, loin de là ». Elle ne fait que « lutter contre l’idéologie gay qui veut réduire les gens à leur sexualité, qui nie les évidences biologiques et notamment l’impossibilité qu’ont deux homos de procréer ».

Mais ça, c’était “avant”...

Pourquoi j’ai changé d’avis sur le “mariage pour tous”

Et sur son blog - http://charlesconsigny.unblog.fr/ - et sur Le Point, Charles Consigny détaille “Pourquoi j’ai changé d’avis sur le “mariage pour tous”” et l’on se rend compte que son texte, fort bien écrit d’ailleurs, développe ce que Le Kiosque aux Canards tente de vous raconter depuis 2008 ; les idéologies s’arrêtent là où la réalité de la vie commence. Ainsi, tout comme Charles, dès l’instant où la vie personnelle d’une femme, d’un homme, prend toute sa réalité dans un amour, une rencontre, un échange particulier ; les fantasmes politiques tombent. L’expérience de la vie, l’éducation de la vie font que chacun de nous évolue et se rend compte de ses erreurs.

Oui, la démocratie passe ainsi par l’éducation ; oui, la vie en société passe par la connaissance. Sans l’une et l’autre ; que dalle : de la discussion de comptoir et rien d’autre.

Saluons Charles Consigny pour son courage.

Un des fameux “amis gay” de Christine Boutin favorable au mariage pour tous
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog