Travail, famille, patrie... Et sodomie

  • le kiosque aux canards
  • FN

le-kiosque-aux-canards-travail-famille-patrie.png


Une campagne de second tour fourchue pour le NanoCandidat Sarkozy

La dernière ligne de du NanoCandidat Sarkozy est fourchue ; elle barre, d'un côté, sur les conseils de son monsieur extrême droite – ancien boss de Minutes – le père Buisson, dans l'apologie des idées de la droite nationale ; la préférence nationale – alors que, la richesse de l'immigration, aux cours des siècles, et encore aujourd'hui, n'est plus à faire – souvenir des soubresauts du débat sur l'identité, vite barré en quenouille vers des horizons où peu de français ont bien voulu le suivre. De l'autre côté, elle barre vers le gadget : les trois débats.

Une fin de quinquennat digne d'un dessin animé

Alors, à une poignée de jours du second tour ; on y va franco pour pécho le facho. On envoi la Morano racoller, on caresse le beauf dans le sens du poil, quitte à lui promettre de revoir son permis de conduire et ses points, lui permettant ainsi de pouvoir rentrer chez lui peinard après s'être bourré la gueule. Parce que, voyez vous, jolies lectrices et fiers lecteurs, pour nos bons nazillons ; mieux vaut un bon français qui explose une famille au volant, parce que aviné, plutôt qu'un « bronzé » qui va piquer un auto radio... Et, après, ça vient nous donner des leçons sur les valeurs, la patrie, la morale et la famille. Ben voyons.

On imagine, le roi du karcher, se balader en bondissant d'un thème extrémiste à l'autre, tranquille peinard, sans aucunement qu'il y ait conflit entre le gaullisme et ces mononeurones. Ce type est un personnage de bande dessinée.

La nouvelle droite des idées : le retour du roi des trois débats

Lui qui avait envoyé bouler son adversaire de 2007, le voici qui reprend à son compte l'idée des trois débats. Oh, pas d'un seul coup, pas soudainement, comme si un coup de génie l'avait soudainement frappé ; nan : il y pensait avant le premier tour, et avait d'ailleurs tester le bidule en proposant deux débats. Hollande avait immédiatement répondu avec exactement le même argument que son adversaire, en 2007 : « ce n'est pas la règle ». Le NanoCandidat, sans trop répondre alors, gardait l'idée dans sa besace.

Et la besace n'a pas tardé à s'ouvrir. Dès son médiocre résultat du premier tour ; la voici ouverte avec, tant qu'à faire, une nouveauté, qui évite les googlisations sur le thème « deux débats » : le troisième, le caché, celui qu'on ne sortirait que si ça merdoie ; et ça a merdoyé grave. Par contre, pour celles et ceux qui attendaient de l'argumentaire, du chiffre, des idées précises : vaudra attendre un peu, hein. Il est clair, que de l'autre côté, les idées foisonnent et ils suffit d'écouter les déclarations pour se rendre compte que l'on ne navige pas dans les mêmes eaux.

Sarkozy... La sodomie permanente

Alors voilà. On en est là. Après cinq années d'une sodomie furieuse en direction des étrangers, des plus pauvres, des sans domicile fixe, des fonctionnaires, des classes moyennes, des professions libérales ; bref, de tout ce qui ne ressemble pas à un membre d'un conseil d'administration ; nous voici arrivé à la sodomie des neurones ; celle où il n'y a aucunementtt besoin de vaseline ou de caresses, avant ; l'enneuronade à sec : pas de programme, un bilan catastrophique et de la comm à donf.

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Travail

Famille

Patrie

Sodomie

Sarkozy

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog