Seulement entre 340 000 et 400 000 personnes dans les rues contre le mariage pour tous.

Une manifestation qui regroupe tous les réacs du pays... Dieu merci, ils sont peu nombreux

C'est parti. Place Denfert-Rochereau, à Paris XIVe, où se trouvent les principaux porte-parole de la «Manif pour tous», des dizaines de milliers de manifestants venus de toute la France prennent le départ du défilé, dans une nuée de drapeaux roses. 

Près de la place d'Italie, dans le XIIIe arrondissement, des milliers de manifestants, avec des élus UMP, dont le président du parti Jean-François Copé, ont commencé à défiler derrière une banderole «Tous gardiens du code civil». Porte-Maillot, dans le XVIIe arrondissement, le cortège rassemblant des milliers de personnes, avec le Front national, a pris le départ vers 12H45.

La préfecture de police, qui attendait entre 150 000 et 400 000 manifestants, ne semble pas s’être plantée de beaucoup ; les premiers journalistes sur place donnent le chiffre de moins de 200 000 personnes ; on est bien loin du million annoncé. Les manifs pour la défense de l’école privée avaient réunis entre 850 000 et 1 500 000 personnes dans les années 80.

Les premiers débordements, normaux et logiques de ces homophobes.

Xavier Bongibault, l'un des porte-paroles de la "Manif pour tous",compare Hollande à Hitler. Interrogé par BFMTV, il compare le président de la République François Hollande à Hitler, renouvelant une démonstration à laquelle il s'était déjà livré le 17 novembre dernier.

Citant explicitement le président de la République, il l'accuse d'être dans la droite ligne d'"un homme bien connu à partir de 1933". "On vous explique que les homosexuels sont pour ce projet de loi, parce qu'ils sont homosexuels. C'est une logique choquante et homophobe de la part de ce gouvernement", explique-t-il avant de développer : "C'est dire que tous les homosexuels n'ont pour seul instinct sexuel leur orientation sexuelle : c'est la ligne défendue par un homme bien connu à partir de 1933 et c'est la ligne que défend aujourd'hui François Hollande". A côté de lui, Frigide Barjot ne peut cacher son malaise et déclare : "Ce n'est pas ma position".

Attendons la fin de la journée pour savoir si les masque seront tombés.

EDIT : à 15h40, Marisol Touraine confirme «Moins de manifestants que ne l'espéraient les organisateurs» ; pour preuve :

Derniers chiffres “confirmés” ; les organisateurs annoncent 800 000 participants, la police 340 000, la gauche 200 000….. Bref, en gros, ils devaient être 400 000 toutes taxes. On est loin du million annoncé.

lekiosqueauxcanards-manif-contre-le-mariage-pour-tous-flop.png

 

Seulement entre 340 000 et 400 000 personnes dans les rues contre le mariage pour tous.
Seulement entre 340 000 et 400 000 personnes dans les rues contre le mariage pour tous.
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog