Sarkozy n’a pas réussi sa semaine

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-classement-top-blog


Sarkozy ne gagne aucun point dans les sondages

Parce ce que, déjà, ce fut sa semaine. Commencée par le show Las Vegassien de Villepinte, continuée par l’envoi du nain Copé face à Hollande, et qui se planta par accès de confiance, ou, peut être plus simplement, par envie d’être le calife en 2017, continua par un stand up dans Le Grand Journal et... Rien...

Rien, parce que si, dans les sondages les plus optimistes pour lui, il devance Hollande au premier tour, il ne gagne aucun point ; c’est Hollande qui en perd deux au profit de Mélanchon. Ainsi, les points perdus restent à gauche et reviennent, d’ailleurs, au second toure vers Hollande, qui l’emporte toujours plus que largement.

Ce n’est pas de l’anti Sarkozysme ; c’est du bon sens

A droite, on nous balance un anti Sarkozysme primaire pour expliquer cette campagne qui ne va pas de le sens du candidat UMPiste. Sans, à aucun moment, ne se demander pourquoi ce NanoPrésident est si “petit” dans l’esprit des citoyens, sans se rendre compte une seule fois, une seule seconde que lorsque l’on promet beaucoup, on a intérêt à suivre des les début. Et, alors que la crise lui a donné une année de répit, il n’a jamais “commencé” quoi que ce soit en direction de son électorat populaire, puisque la première année fut dédiée aux cadeaux pour les plus aisés.

Sarkozy envoie Copé et Hollande lui retourne coulé

Pourquoi ? Parce que Copé s’est planté dans son approche offensive. Il est parti en voulant combattre “flamby”, il s’est pris un retour de bouclier dans sa tronche ; Hollande fut souriant des fois, offensif le reste du temps et, à l’inverse des UMPistes, avec un programme clair, expliqué simplement et le plus ludiquement possible, sans les arguties habituelles de celles et de ceux qui savent qu’on peut les piéger facilement s’ils s’aventurent au delà de certaines limites. Pour preuve ; à chaque fois que la Fürhieuse passe à la tévé et qu’elle se fait interroger sur le détail de financement de ses mesures, elle tombe dans un gouffre d’où elle ne sort plus. 

Et c’est la grande différence entre son papa et elle ; après chaque passage tévé, ben elle perd des points.

Sarkozy n’a plus qu’à tenter de sauver les meubles

C’est quoi les meubles ? Les élus UMPistes. Vous savez, jolies lectrices et fiers lecteurs ; ces fameux élus qu’ont entendant tout le temps alors que le NanoPrésident Sarkozy n’était pas encore entré en campagne et qui, alors que leur candidat ne réussi pas à remonter dans l’opinion publique, se la ferment mystérieusement. Et ces élus, ayant une bonne connaissance du terrain, savent que la présidentielle est morte pour leur camp.

Mais, après les présidentielles, il y a les législatives. Et là, ça les fait pas marrer des masses nos élus nationaux UMPistes car de l’énergie de la campagne découle une grande partie de leur réussite. Déjà, un sondage interne secret court dans l’hémicycle et donne un tiers des députés UMPistes en moins cette années, au profit du PS, des Radicaux de Gauche et des Verts.

Et de cela, jamais ils ne pourront le pardonner à leur NanoCandidat Sarkozy. Surtout pas en 2017. Copé a bien fait d’être léger lors de sa confrontation avec Hollande, cela pourrait sans doute lui servir en interne

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Sondages

Campagne

Hollande

Sarkozy

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog