Pourquoi l’IFOP est le seul institut à donner Sarkozy devant Hollande

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-sondages-sarkozy


Un sondage pro Sarkozy bien partisan, mais pas par hasard...

Ben oui ; les UMPistes se sont réjouis trop vite. Un seul institut de sondage donnait leur NanoCandidat Sarkozy en tête au premier tour. Hors, cette institut de sondage donne, depuis le premier jour de la campagne, des chiffres bien sympathique pour le NanoPrésident Sarkozy. Un hasard ? Ben non : Guillaume Peltier, secrétaire national de l'UMP chargé des sondages et membre de l'équipe de campagne de Sarkozy, est lié à l'IFOP, qui co-édite avec lui la "Lettre de l'Opinion", dont il est directeur. Et, pois chichhe sur le couscous, Laurence Parizot, bosse du MEDEF, est la propriétaire de l’institu IFOP.

...Et qui tombe bien pour les UMPistes

Bah oui ; laisser les autres instituts sortir les vrais sondages après le show du NanoCandidat Sarkozy à Villepinte, ç’aurait été la honte suprême ; un meeting de plus de 3 millions d’euros pour ne pas gagner de ponts, c’est compliqué pour l’ego surdimensionné du NanoPrésident Sarkozy. Manque de chance ; un autre institut s’y est collé et ses chiffres sont plutôt dans la logique de ce que l’on peut entendre sur le terrain.

Et puis, ne nous cachons pas les yeux ; c’est un “joli” plan de comm destiné à faire peur à l'ennemi et installer dans l’esprit des citoyens que notre “super président" ne peut être battu, même pas dans les sondages, d’autant qu’il avait lui même prévu et annoncé, juste avant la parution, que les “courbes allaient se croiser”... A mourir de rire s’il s’agissait d’une manoeuvre de Poutine, et pas d’un président français.

Sondage TNS Sofres pour I-télé

Réalisé le lundi suivant le meeting de Sarkozy, Francois Hollande garde la main, même sur le premier tour, avec 30 % des intentions de vote. Sarkozy en récoltant 26 %. Marine Le Pen, toujours troisième et toujours en baisse à 16 % suivie de François Bayrou à 11,5 % et Jean-Luc Mélanchon à 10%.

Le Kiosque aux Canards vous propose de visualiser l’ensemble de ce sondage : Sondage TNS Sofres du 12 mars 2012.

Les coups de la dernière chance pour Sarkozy et ils sont mauvais

Ainsi, avec son ultimatum à la renégociation des accords de Schengen et des traités commerciaux de l'Union, Nicolas Sarkozy a ouvert une brèche européenne dans laquelle les socialistes n'ont pas perdu une minute pour s'engouffrer dimanche. Et c’est de bonne guerre pour celles et ceux de droite qui traitait le candidat de gôche de “flan”. Le “flan”, aujourd’hui ; ils cavalent derrière pour, dans le meilleur des cas, régir sur ses propositions, dans le pire ; tenter d’en sortir d’autres, plus ridicules les unes que les autres, sans jamais remonter dans les intentions de votes. Et c’est logique car si leurs attaques contre Hollande ne sont basées que sur “s’il était président” ; celles des français contre les UMPistes sont le fruit de dix ans d’observations, donc cinq de NanoPrésident Sarkozy.

Alors, magouiller un sondage est bien la moins pire des astuces d’un président qui se rend compte qu’il barre en quenouille dans l’opinion, quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse.

Le Kiosque aux Cananrds

Présidentielles 2012

Hollande

Sarkozy

Sondage magouillé

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog