Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par le kiosque aux canards

lekiosqueauxcanards-poleemploi

Pôle Emploi : une usine à gaz UMPiste

Quand l’usine à gaz du Pôle-Emploi a été mis en place, Le Canard avait joué au medium en déclarant que ça allait rapidos barrer en couille. Ben voilà, on y est. En ce mois d'avril où les chiffres du chômage sont les pires des douze dernières années, il serait temps à nos baltringues UMPistes de se taper un peu d’introspection sur les mesures prises pour relancer l’emploi, certes, mais aussi pour accompagner les demandeurs d’emploi.

Non seulement, le Pôle-Emploi UMPiste est d’une nullité sans nom pour les demandeurs d’emploi, mais il est dangereux pour les salarié, qui se voient attribuer un portefeuille de près de 200 dossiers, avec un manque de temps certains pour les appréhender, donc pour les gérer. Et c’est encore ce putain de serpent - biblique ? - qui se mord sa putain de queue... 

Des outils informatiques fatigués 


Pois chiche sur le couscous ; le site web de Pôle-Emploi barre en couille au moins deux fois par jour. Ainsi, non content de focaliser ses offres sur les demandeurs qui savent : utiliser un ordinateur, se servir du net, piger ce qu’on demande et, peut être avant tout, en fait : avoir un ordinateur et une connexion internet.... Quand ils ont réussi à franchir tous ces palier, ben t’as le site qui plante...

Mais, peut être, jolies lectrices et fiers lecteurs, que vous pensez que Le Canard affabule ? regardez donc alors la vidéo proposée par l’Express et qui présente Marion Bergeron, recrutée en CDD à Pôle emploi en plein coeur de la crise. Agressivité des chômeurs, conseillers débordés et en souffrance, inefficacité du système... Elle nous raconte sa brève mais violente plongée dans une ex-agence ANPE de banlieue parisienne.

Bah, pas grave me direz vous... Ben non ; pas grave quand on est pas Rom, pauvre, chômeur, immigré, provincial, de gôche, avec des principes et des valeurs... Bref... Regarde la vidéo...


Maintenant, du vécu, presque verbatim ; bon, Le Canard a une copine - oui, surprenant, hein...? - qui est au Pôle-emploi malgré des réalisations filmesques de qualité.

Un exemple pratique : faire des études de cinéma pour faire manucure


Elle reçoit un mail lui rappelant son RDV du  lendemain à 16h30, à son Pôle-emploi favori. Le lendemain, c'est mercredi, et elle garde son nain qu’a pas école, vu que moins y sont éduqués, les nains, mieux c’est pour voter à droite.  Pour la seconde fois, elle appelle donc sa conseillère pour déplacer le RDV, lui rappelant que le mercredi, elle garde toujours son nain, comme le mois dernier et comme le mois d’après. 

La bonne femme au téléphone : 


- "mais vous recherchez un emploi à plein temps ?” 

- “Ben oui” 

- “dans ce cas vous devez être disponible à plein temps pour votre recherche d'emploi”

- “mais, tant que je n’ai pas un emploi,  je ne peux pas me le permettre, c'est cher de faire garder mon nain...”

Y sont cons ou ils le font exprès... ?

Plus marrant - pour nous, pas pour elle - A sa première entrevue, sa conseillère - la même, celle qu’a pas la lumière à tous les étages... - lui propose un poste de manucure...   Génial, peu payé mais libre de suite ; donc du boulot en sortant... sauf que, la copine du Canard, ben elle sort juste de la prestigieuse école de cinéma Louis Lumière et que, pois chiche sur le couscous, étant à plusieurs milliers de kilomètres de son fiancé, se bouffe grave les ongles jusqu'à l'os…

Elle refuse, bien évidemment... et, la nana, celle de Pôle-emploi, qui a des soucis de lumière mais pas issus de la même école, lui répond, l’air malheureux  ; 

- "dans ces conditions vous ne pouvez rester demandeuse d'emploi." 

Réponse de la cop’s au Canard :

- "je comprends, faites votre boulot, diminuez les “stats" madame." 

Le Kiosque aux Canards

Pôle Emploi

Licenciements

Galère

lekiosqueauxcanards

Commenter cet article