Nicolas Sarkozy va t’il voter François Hollande ?

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards francois-hollande-et-nicolas-sarkozy


Le dimanche des deux messes

À une semaine du premier tour, UMP et PS ont annoncé avoir mobilisé chacun au moins 100 000 personnes, malgré une météo incertaine, ce qui constitue un match nul au niveau de la mobilisation, bien que les chiffres soient invérifiables… L’enjeu était plus important pour le président-candidat Nicolas Sarkozy, qui se devait de remobiliser une droite en proie au doute, au terme d’une semaine qui a vu son champion décrocher dans les sondages.

Dimanche, c’était la messe. En fait c’était les messes. A droite, à côté d’un hôtel prestigieux, un candidat président en manque de souffle rassemblait ses derniers fidèles ; à gauche, près des ruines d’une ancienne prison royale,  le challenger de gauche souhaitait optimiser son score du premier tour et arriver devant le président sortant. Pourquoi ? Légitimité encore plus grande de gouverner ensuite, en arrivant premier des deux tours.

Des proposition étranges de Sarkozy, qui valident celles d’Hollande

On se souvient des commentaires moqueurs des UMPistes lorsque le candidat de la gauche de gouvernement insista sur l’obligation de générer une relance européenne, de renégocier certains traités et de modifier le rôle de la Banque centrale européenne. 

On se rappelle les coups des UMPistes, les commentaires aigris et désolants, les moqueries. Et bien, ces mêmes guignols qui sont tombés, en meute, sur les propositions d’Hollande ont du avoir un sérieux coup au coeur en entendant leur champion proposer exactement la même chose dans son discours de dimanche.

“français, françaises ; aidez-moi”

Le NanoCandidat Sarkozy nous les aura toutes faites, les conneries de campagne ; après avoir sorti un programme, dans les derniers jours de campagne, qui devait relancer son audience et les intentions de vote, sans grand résultat, nous voici avec un cri du coeur qui fleure bon la défaite ; “aidez-moi”. Pas “je vais vous aidez à sortir la tête de la merde dans laquelle je vous ai mis ces cinq ans” ; pas “Aidez moi à relancer le pays” ; non, “aidez-moi, aidez la France”. Trop tard.

Et de tancer, une fois encore, le candidat de gauche de gouvernement, alors qu’il venait de reprendre une partie de son programme pour l’Europe ; ça valait le coup d’essayer de décrédibiliser Hollande sur son incapacité internationale alors, qu’in fine, on reprend à droite ses propositions européennes.

“Fixer une nouvelle frontière pour une nouvelle France”

François Hollande, candidat socialiste à l’Elysée, a déclaré sur l’esplanade du château de Vincennes qu’il n’avait « jamais douté » durant toute sa campagne. « Vous m’avez demandé de vous rassembler, c’est fait, de réaliser l’alternance, ça vient, et de réussir le changement, c’est demain ».

Il a aussi assuré qu’il voulait, en accédant à l’Elysée, « fixer une nouvelle frontière pour une nouvelle France », et non pas seulement récuser Nicolas Sarkozy. « Il ne suffit pas de récuser », de « condamner un bilan », a lancé le candidat PS. Il faut « distribuer une nouvelle donne, fixer une nouvelle frontière pour une nouvelle France ». « Il faut d’abord en finir avec le quinquennat qui s’achève, tourner la page, clore la parenthèse, fermer le ban ».

Ben vous savez quoi, jolies lectrices et fiers lecteurs ? Y’a pas photo...Nicolas Sarkozy va t'il voter pour François Hollande ? Le Kiosque aux Canards n'en sait rien, mais, au moins ; le NanoCandidat reprend le programme européen de son challenger dans ses dernières propositions et, cela montre au moins qu'il faut faire gaffe avant de se foutre de la gueule du monde.

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Meetings dimanche

Hollande

Sarkozy

propositions européennes

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog