Morano et la TVA ; va falloir former nos ministres...

  • le kiosque aux canards
  • UMP

nadine-morano-lekiosqueauxcanards

En plus, la mode chez nos ministres semble être d’argumenter en prenant comme modèle l’Allemagne. Hors, la plupart du temps, ils se plantent, plus par méconnaissance que par mauvaise foi - d’ailleurs, laquelle des deux options est la plus grave ? -. Ainsi, sur le bouclier fiscal, on nous l’avait vendu en nous annonçant qu’il était appliqué en Allemagne, ce qui est faux.

Nouvelle bourde ce matin, au sujet de l’Allemagne. Interrogée sur le taux de TVA allemand, la ministre de l'Apprentissage et de la formation professionnelle s'est ridiculisée au micro de Jean-Jacques Bourdin. 

Un ministre doit-il avoir réponse à tout ? Ce matin, invitée sur RMC/BFMTV, Nadine Morano a en tout cas démontré qu'elle n'avait pas la science infuse. 

Sur fond de convergence franco-allemande, Jean-Jacques Bourdin lui a demandé quel était le taux de TVA en Allemagne. Sa réponse est à la hauteur de sa maîtrise du sujet.

En effet, comme le dit Jean-Jacques Bourdin, le taux de TVA en Allemagne est bien de 19% et non de "trois points supérieur" au notre comme semble le croire Nadine Morano.

Cela montre quoi ? Et bien que ces gens, qui nous gouvernent depuis maintenant cinq ans, bossent sur des dossiers qu’ils ne maîtrisent pas. Encore aujourd’hui, la mesure phare de ces derniers jours, cette fameuse TVA sociale, est annoncée avant les élections présidentielles alors que rien n’est encore posé.

M’dame Morano, qui fut la première hier à sauté sur l’info - fausse - selon laquelle Hollande aurait traité le NanoPrésident de “sale mec”, aurait mieux fait de rester quelques minutes de plus dans son bureau pour travailler ses dossiers ; on ne demande pas à un ministre de réagir à chaud à une information, on lui demande d’être a minima au courant de ses dossiers et de bosser.


vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog