Marine Le Pen à Sciences-Po Aix en Provence ; déconstruire son discours dans une contre-conférence

  • le kiosque aux canards
  • FN

lekiosqueauxcanards-marine-le-pen

Les étudiants de Sciences-Po Aix ont trouvé la parade à la désinformation pour beaufs.

Et ce fut bon de chez bon. Faisant fi des manifestations inaudibles, les étudiants de Sciences-Po Aix ont joué la scène en deux temps ; écouter ce que la blonde héritière avait à dire, et faire une contre-conférence en démontant point par point les affirmations de ce parti, trop souvent orientées en direction des incultes qui croient tout ce qu’ils entendent. 

Le Kiosque aux Canards emploie cette méthode depuis bien des années ; reprendre précisément les argumentaires politiques du FN et les démonter un par un en utilisants les chiffres, les statistiques et la réalité du terrain ; ainsi, durant la campagne des présidentielles, nous avions mis en place une catégorie spécifique sur le Front national : Les billets anti-Fn du Kiosque aux Canards.


Un début qui promettait pourtant pour les extrémistes du FN


Hier, mercredi 17 octobre, alors que François Hollande reconnaissait enfin les massacres de 1961dont on fêtait le triste 51e anniversaire, Marine Le Pen était invitée à l'Institut d'études politiques d'Aix En Provence.

Interviewée par deux étudiants, elle répondra sans difficulté à toutes les questions, tournant ses adversaires en dérision et parvenant même à se faire grassement applaudir en fin de conférence par une salle visiblement conquise.


Tous n'ont pourtant pas fait le choix d'entrer dans cette salle. En dehors, devant l'établissement, plusieurs centaines d'étudiants manifestaient leur colère et leur crainte face à la banalisation du FN et de ses représentants.

Déconstruire, point par point, le discours du FN

Si les médias ont largement relayé la forme protestataire de cette manifestation, aucun ne s'est pourtant aventuré à parler de ce qui a réellement composé ce mouvement : un véritable atelier populaire de déconstruction d'un discours politique.

Car si les slogans anti-fascistes ont pu fuser un temps, la bonne heure et demie qui suivit fut d'un calme étonnant. 


À l'appel de diverses organisations politiques et syndicales (MJS, Unef, Jeunes écologistes, Jeunes Communistes/UEC et le Parti de Gauche) une contre-conférence fut en fait organisée sur le parvis de Sciences Po en présence d'un universitaire : Jean-Pierre Lanfrey et de l'attaché parlementaire de Jean-Luc Mélenchon, auteur d'un livre sur le Front National : Laurent Maffeïs. 

Des études précises et argumentées pour coller la honte aux fachos

C'est pendant plus d'une heure que ces deux hommes, debout sur une table et micro à la main ont su déconstruire en détail et dans le fond le discours de la leader frontiste devant une foule d'étudiants gardant leur calme, certains notant même l'argumentaire contre l’extrême-droite.

Sur la question des femmes, des travailleurs, des immigrés, de l'éducation, le discours de Marine Le Pen fut expliqué, replacé dans la ligne droite du Front national depuis sa création et mis en relation avec le reste de son programme.


Contre la venue du Front national, les étudiants ont donc innové à Sciences Po Aix, formant un véritable rassemblement citoyen et proposant un grand atelier populaire nous permettant à tous d'apprendre à éviter les pièges tendus par ce parti qui, définitivement, n'est pas un parti comme les autres.

Aucun incident n'a été signalé. Face à l'extrême droite, la meilleure réponse reste encore l'intelligence.

Par Léo Carpentier

Etudiant à Sciences Po Aix

Le Kiosque aux Canards

Front national

Sciences-Po Aix en Provence

Anti Fn

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog