Mais où qu’elle est partie Eva ?

  • le kiosque aux canards
  • EELV

lekiosqueauxcanards-Eva-Joly

Tout va très bien, assure Cécile Duflot ce vendredi sur France Info, Eva Joly est en pleine forme et elle est « plus que jamais candidate à la présidentielle ». La posture de la candidate semble pourtant de plus en plus intenable.

Sondages déprimants ( autour de 5% des intentions de vote), campagne incertaine, négociations minimalistes avec le PS, omniprésence de Cécile Duflot, la secrétaire générale d'Europe Ecologie- Les Verts.

« Il n'y a pas de plan B », assure-t-on à EELV, où on a le sentiment que la campagne à venir se présente comme un chemin de croix.

« Une campagne originale »

Eva Joly a annulé tous ses rendez-vous médiatiques « car elle a peur de répondre à vos questions » a avoué aux journalistes le député Yves Cochet, qui reconnaît : « C'est une campagne originale. »

Elle ne participera pas ce samedi au conseil fédéral d'EELV où l'accord électoral passé avec le PS devrait être adopté. Rien que de très normal pour Cécile Duflot : « Elle n'est pas élue au Conseil fédéral. »

Mais jeudi, dans un entretien donné à PublicSenat.fr, Noël Mamère, député écologiste de Gironde, a lâché le morceau qui circule au sein de sa formation :

« Eva Joly s'interroge [sur sa candidature]. Elle est dans une position extrêmement difficile à assumer aujourd'hui. Si elle s'impose un délai de réflexion, c'est pour ne pas gêner Cécile Duflot et les négociateurs qui sont dans une situation difficile. »

Les propos, démentis dans la journée par plusieurs élus, restent d'actualité selon d'autres.

Eva sera de retour la semaine prochaine

Ayant axé sa campagne sur la sortie du nucléaire et l'abandon de l'EPR de Flamanville, la candidate Joly se voit désavouée par les accords passés avec le PS.

« Elle s'interroge bien évidemment sur le sens d'une candidature vidée de son sens puisque de toute évidence, Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé [numéro deux de EELV, ndlr] sont dans une stratégie électorale axée sur les législatives de 2012 et les municipales de 2014 », explique un élu vert de la capitale.

Cécile Duflot balaie les états d'âme de sa jusqu'alors alliée en promettant que le feuilletons des négociations est désormais refermé :

« Eva Joly sera de retour la semaine prochaine. »


vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog