Les législatives feront tomber les masques sur les votes UMPFn

  • le kiosque aux canards
  • FN

 lekiosqueauxcanards-UMPFN


Les UMPistes s’opposant aux votes FN sont ostracisés

Et ça a déjà commencé. Ainsi, dès hier, la courageuse karatékate Chantal Jouanno à jugé que, face à la montée du FN, la réponse n'était pas "dans la droitisation", annonçant qu'en cas de duel PS-FN aux législatives, elle voterait socialiste. "Je ne pense pas que la réponse soit dans la droitisation de nos propres idées", a déclaré l'élue de Paris sur Public Sénat.

Que ferait-elle en cas de duel entre un candidat du Fn et un candidat du PS au second tour des législatives ? "Ah bah moi, ma position, elle est très, très claire, moi. C'est pour les socialistes". "Je ne devrais pas le dire comme ça, je sais que ça va râler, mais ma position elle est très, très claire (...) Le front républicain et les valeurs, méritocratie, autorité certes, mais respect", a-t-elle souligné.

Superbe posture morale à lier avec celle des électeurs de gôche lors du second tour Chirac/Le Pen de 2002 mais très mal vu de la part des mamamouchis UMPistes qui, eux, sont dans une logique de fellation électorale à tout va.

Les fellations UMPistes tout azimut en direction des électeurs du Fn

Toute la journée d’hier, ce fut pipes à gogo. Jusqu’au Grand Journal de Canal + où la Morano s’est mis à quatre pattes devant l’életorat FN à grand renfort de « Mais naan ! Je n’ai jamais insulté votre électorat m’sieur Alliot » et de lister toutes les propositions extrêmistes de son NanoCandidat, s’attirant les regards atristés des chroniqueurs présents sur le plateau. Même le mari de la Marine était stupéfait d’un tel retournement de veste.

Le Kiosque aux Canards, qui fréquente quelques UMPiste pas trop abrutis de propagande et, tout de même, plutôt chiraquien et pas mal anti sarkozyste, a comparé ses impressions avec ces derniers ; ils étaient prêts, hier soir, devant la prestation de Morano, à voter Hollande le 6 mai, ne se reconnaissant pas dans son discours de carpette frontiste.

François Fillon valide les fellations UMPistes

Ce midi, déjeunant dans son kiosque avec l’un d’eux, l’ayant croisé lors du dépôt de son bulletin de vote dans l’urne dimanche dernier et ayant convenu de grignoter ensemble dans la semaine, l’UMPiste du Canard s’est synové devant lui, après qu’il ait appris la réaction de François Fillon à la déclaration de Chantal Jouanno.

Le futur ex premier ministre a en effet réagit assez brutalement ; en dénonçant ce matin des propos "stupides" et "contre-productifs" de la sénatrice UMP  en ajoutant qu’"Il faut refuser de se placer dans une hypothèse de défaite et refuser toute question sur l'après (...) Ces propos de Chantal Jouanno sont stupides et contre-productifs", a déclaré le Premier ministre, selon des participants à la réunion à huis clos du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

Traduction : « les valeurs, c’est pour les baltringues ; nous on veut gagner quelques soient les contraintes morales »… Dont acte ; on aurait été dans une merde sans nom si le 21 avril 2002, Le Pen s’atait retrouvé face à Jospin, avec des républicains de ce genres là.

La solution ? Voter Hollande le 6 mai, et voter pour les députés de gauche lors des législatives qui suivront. Ainsi, dans notre bonté infinie, nous permettrons à l’UMP de se refaire des cadres bien plus en accord avec les valeurs de la droite républicaine, qui semblent redoutablement manquer depuis l’accession au trone du NanoPrésident Sarkozy


Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Législatives 2012

UMP

FN

Fellation

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog