"les immigrés que nous accueillons chez nous doivent adopter nos coutumes" ou la nouvelle connerie de Guéant.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-claude-gueant

On attendait, on espérait et bien la voici ; la nouvelle connerie de Guéant est arrivée ; le ministre de l'Intérieur a affirmé que "les immigrés que nous accueillons chez nous" devaient "adopter nos coutumes, respecter nos lois" et "être intégrés", jeudi sur LCI, avant un déplacement à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) sur le thème de l'intégration.

Cette déclaration intervient deux jours après la remise au ministre de l'Intérieur d'une "charte des droits et devoirs du citoyen français" élaborée par le Haut Conseil à l'Intégration (HCI), et que devront signer les étrangers naturalisés à partir du 1e janvier 2012.

Une connerie ? Pourquoi ? Et bien parce que, mis à part les quelques individus qui ne vivent pas de cette manière, la majorité des immigrés vivent, en France, en respectant nos coutumes et nos lois. Et qu’il serait bon, d’ailleurs, que le ministre de l’intérieur se focalise sur les Français qui ne respectent ni les premières, ni les secondes. 

Le Canard pense à celles et ceux qui foutent leur pognon à l’étranger afin d’échapper tout ou partie à l’impôt ; celles et ceux qui, pour financer leur campagne électorales, ont fait massacrer des Français à l’étranger ; celles et ceux qui ont mis en place un bouclier fiscal pour protéger leurs potes, tout en augmentant les charges, les frais, le coût de la vie pour les plus faibles et qui laissent, dans leur pays, alors qu’ils en sont aux manettes, des travailleurs dormir dans leurs bagnoles.


"adopter nos coutumes, respecter nos lois" c’est aussi interdire les mononeurones qui manifestent contre des théâtres ou des expositions à l’appel de leur ami imaginaire et pour les “coutumes” d’une religion qui n’a rien à faire dans notre république, c’est aussi condamner celles et ceux qui osent encore parler de “race” alors qu’une seule est présente sur notre planète, c’est arrêter de détruire le système éducatif de notre pays et de s’autopalucher sur une insécurité qui n’existe que parce que l’on a remplacé les “coutumes” des forces de l’ordre par une politique du résultat.

Oui, Guéant a encore sorti une connerie. Une énorme connerie, digne de ce gouvernement qui a du mettre la tête dans le sable en 2007 et qui ne peut plus regarder, ainsi, que son nombril, oubliant pourquoi et comment ses mamamouchis en sont arrivés là.

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog