Les décisions de la politique nationale UMPiste se font principalement sentir au niveau local : pétition contre la suppression de 3 postes d’enseignants dans une école primaire.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-Terrasson-Lavilledieu

Une politique nationale qui fout la merde localement

C’est au niveau local que l’on supporte le plus les carences graves de la politique UMPiste. Le nombre de classes fermées, d’enseignants qui ne peuvent être remplacés, de suppressions de postes dépassent, dans la vie quotidienne des français, les simples chiffres que veut bien nous donner le NanoPrésident Sarkozy et son troupeau.

Alors, il est bon, de temps en temps, de s’éloigner de la “grande” politique afin de faire fonctionner nos zooms vers une région, un département, une ville. Ainsi, Terrasson-Lavilledieu est une petite ville de 6 500 habitants. Une école primaire y a deux spécificité ; c’est la plus grande du département de Dordogne avec 16 classes et plus de 360 élèves et c’est celle qu’a choisi le rectorat pour y supprimer des postes.

Encore des postes d’enseignants supprimés

lekiosqueauxcanards-Terrasson-Lavilledieu2 Ainsi ; les parents d'élèves de l'école primaire Jacques Prévert de Terrasson se sont mobilisés lundi 13 février à 16h30... Trois suppressions de postes seraient programmés à la prochaine rentrée : un poste soit une fermeture de classe à l’école maternelle du Maleu, un poste soit une fermeture de classe à l’école Jacques Prévert et un poste de soutien ZEP qui permet de dédoubler les groupes de lecture (CP), les groupes de langage (cycle 3), et de piloter le suivi de projets divers (informatique, jardinage,...). 

La FCPE ne se laissera pas faire

"Trois suppressions de poste sur une ville comme Terrasson c'est énorme" résume Christine Eymerie de la FCPE. "Si l'on perd ces classes-là, nous aurons des classes surchargées, ce qui est absolument inconcevable. A cela s'ajoute le fait que les classes ne sont pas du tout étudiées pour recevoir plus de 25 élèves. Et avec la disparition du poste de soutien, nous risquons d'avoir encore plus d'élèves qui n'ont pas le niveau ou avec des difficultés. d'apprentissage de lecture ou de langage. Il faut se rappeler que nous sommes dans une zone où la population est très mixte, dont certains élèves ne sont pas de langue maternelle française. Ce sont des choses à prendre en compte pour le maintien de ces postes-là"

Ce sont toutes les valeurs de l'école publique qui sont remises en cause... "Oui, c'est déjà le cas depuis quatre ans. Sur le RASED, nous avons perdu au moins deux postes essentiels pour le soutien des élèves en difficultés”

lekiosqueauxcanards-Terrasson-Lavilledieu3 Les parents d'élèves continuent à se mobiliser. Certains seront présents ce mardi devant l'inspection académique où va se tenir le CDEN. "En fonction du résultat, on va continuer notre mobilisation et maintenir des actions au fur et à mesure des jours..." Lundi après-midi, une première prise de contact a eu lieu avec les parents d'élèves pour expliquer le problème et tenter de les mobiliser.

Les élus de gauche en première ligne

Des représentants de la mairie et le conseiller général étaient sur place. Pour Serge Eymard : "c'est un coup très dur qui est porté aux équipes enseignantes et qui n'est malheureusement que la suite logique de la politique qui est menée dans ce pays avec la suppression massive de postes dans la fonction publique et plus particulièrement dans l'éducation nationale."

Signez la pétition pour les enfants de Terrasson-Lavilledieu

Faites un acte militant pour les parents d’élèves et les nains de cette école en signant la pétition : Non à la suppression de trois postes dans notre école

Le Kiosque aux Canards

Terrasson-Lavilledieu

Ecole primaire

suppression de poste

FCPE

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog