Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vos visites

Publié par le kiosque aux canards

lekiosqueauxcanards-anti-religions

Un film anti musulman réalisé par un chrétien copte.

Et encore un abruti qui nous pond un film sur l’ami imaginaire de l’autre camp. Au lieu de se focaliser sur son ami imaginaire à lui ; le caresser dans le sens du poil de la barbe, lui chanter ses louanges, aller demander sa bénédiction chaque dimanche, samedi ou vendredi selon la manière dont tu pries ton dieu imaginaire, non : y’a un sac à merde qu’à pondu un film pour narguer l’autre camp. 

On se croirait à la maternelle. Ces gens là sont tellement peu sûr de leur dieu imaginaire et de leurs croyances que les uns se sentent obligé de faire de la contre propagande et les autres de manifester contre les premiers. La maternelle, on vous dit.

Avant le dieu unique imaginaire, ben c’était mieux.

Y’en avait plein et partout, des divinités. Elles demandaient peu de choses et les sociétés évoluées ante juive, chrétienne et musulmane avaient un avantage certain : quand elles se foutaient sur la tronche avec d’autres cultures, le vainqueur incorporait les dieux du perdant dans son panthéon ; ainsi, le perdant ne se sentait pas totalement vaincu ; ses dieux perduraient et on passait à autre chose. 

Aujourd’hui, dès que tu mets pas le bon doigt à la bonne place : t’es un hérétique et tu mérites la mort. Tu parles d’une évolution de l’espèce toi ; entre les tarés catholiques qui se pâment dès qu’un film ou qu’une pièce de théâtre met à mal leur ami imaginaire, les juifs orthodoxes qui nous font un caca nerveux dès qu’une nana se balade dans leurs quartier, habillée un peu court et les musulmans fondamentalistes qui nous flinguent un ambassadeur pour un pauvre film dont le type n’était même pas responsable ; nous voilà bien tiens !

Interdire les religions pour nous permettre, enfin, de vivre en paix

Y’en a raz le bol de tous ces dégénérés qui nous polluent l’existence depuis des siècles à cause de leur pote imaginaire. Raz le fion ces règles religieuses  qui valent que dalle et qui nous flinguent des dizaines de millions de personnes depuis la nuit des temps pour que dalle. Raz le cul de leurs morales à deux balles dont ils se targuent mais que, bien évidemment, ils ne s’appliquent pas à eux mêmes. 

Putain de nom d’un gnou ; entre ces connards de peureux qui nous font du racisme quotidien une base politique, ces incapables qui portent aux nues le nationalisme, ces clébards qui se planquent derrière un ami imaginaire pour nous donner des leçons ; nous voilà bien barré pour ce 21ème siècle qui devait être celui de la science et de la réflexion. Ah si ; peut être une issue ; faire des charters de croyants vers Mars et les laisser s’y foutre sur la tronche entre eux pendant que nous, nous avancerons sur une terre bien plus tranquille.

Le Kiosque aux Canards

Film anti musulman

Juifs

Chrétiens

Athée

Religions

Ami imaginaire

lekiosqueauxcanards

Commenter cet article