Les “bons français patriotes” s’en prennent aux faibles, à défaut d’avoir les couilles de s’en prendre aux plus forts.

  • le kiosque aux canards
  • FN

AttentionVomi_lekiosqueauxcanards

Une française qui bosse normalement est une cible pour l’extrême-droite

Une jeune française - pour les allumés du cerveau : née française... - prénommée Jamilla est mère de famille et habite en bourgogne. Et elle bosse dur. Non seulement elle subvient seule à son ménage - son mari est en accident du travail - en assurant son métier d’Aide-éducatrice, mais elle élève ses cinq enfants.

La famille bénéficie donc, comme toutes les familles française, des allocations familiales, de l’aide au logement et du revenu de solidarité active. Bref ; pas de quoi fouetter un chat puisque qu’elle est loin d’être la seule française à toucher ce type d’aides sociales, qu’elle contribue d’ailleurs à financer par les charges qu’elles payent sur son salaire.

Utiliser des données volées pour faire de la politique ; bravo les crânes d’oeuf.

Sauf que... toutes ces informations, montants des aides et données personnelles ont fuité et circulent sur le net. Selon le comité de soutien à Jamilla, les fuites proviendrait d’une société d’assurance de crédit à la consommation de Nantes. Et le bordel de nos “bons français patriotes” commença. 

Des menaces de mort à défaut d’argumentaire politique : technique habituel des baltringues de la droite nationale

Non seulement, un site - Défrancisation.com - dont le nom est à la hauteur de ses articles, en fait la promotion et les commentaires qui suivent sont dans des termes dignes de la merde que défèque un gnou après d’être abreuvé de thé au beurre de yack rance, mais y’a un bonus ; car ces “héros” de la France sont tellement courageux qu’ils n’hésitent pas à envoyer des courriers déposer dans la boite aux lettres de Jamilla, afin de lui faire comprendre qu’ils connaissent son adresse. 

Les termes de ces courriers sont, là aussi, en phase avec les abrutis qui les écrivent. Exemple « si tu sais lire, ce qui n’est pas sûr, régale-toi avec ce texte : c’est des poufiasses comme toi, assistées permanentes, qui ruinent la France », écrit un courageux anonyme. Et puis récemment, ce sont les coups de fil du même type qui ont commencé à empoisonner la famille de menaces précises : « Retourne dans ton pays (Tiens, la Bourgogne est indépendante ?) sinon on va s’occuper de toi. ».

Un parti qui se plaint du manque de parrainage et qui pleure au Conseil d’Etat mais qui pourrit la vie d’une française.

Et, tant qu’à être débile autant aller au fond des choses, le Fn a repris à son compte cette campagne de haine sur certains blogs associés à ce parti. Et là, ce fut la goûte d’eau ; Jamila a voulu porter plainte. « Cela a été le coup de grâce, témoigne-t-elle. Cette récupération politique est insupportable ! ».

Le commissariat de Rive-de-Gier ayant refusé sa plainte, elle a fait constater les faits par huissiers et accompagné les captures d’écran d’une lettre au procureur de la République de Saint-Etienne pour lui demander de porter plainte. « Je veux que les partis politiques qui génèrent un tel déferlement de haine soient poursuivis et condamnés par la justice », assène Jamila. En attendant que la justice de son pays fasse son travail, un "comité de soutien à Jamila et pour la dignité de chacun" a été mise en place ; voici l'adresse du blog Le blog du comité de soutien à Jamila

Le Kiosque aux Canards

Jamilla

Extrême-droite

Menaces

Insultes

Crâne d’oeuf

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog