Le Kiosque aux Canards met en place le baromètre des mesures Hollande pour faire taire les baltringues qui ne savent pas lire.

  • le kiosque aux canards
  • PS, PRG

lekiosqueauxcanards-lepen-melenchon-meme-combat.jpeg

Un baromètre pour tester le ratio “promesses/réalisations” du président Hollande

Certes, c’est du taf. Mais à la lecture, ça et là, d’une gôche extrême qui, à grand coups de “yaka, fokon” - D’ailleurs, “Yaka” était le surnom de Mélenchon à l’époque où il sévissait au PS - tombe au bout de quatre mois seulement sur le gouvernement de gôche, inventant même des mesures qu’Hollande n’a jamais proposé dans son programme ; Le Canard devait réagir ; les conneries ont des limites.

Alors, Le Canard a décidé de se retrousser les manches et de faire le lien entre les promesses de campagne et les réalisations en route. Ainsi, en tenant compte des 60 propositions d’Hollande et du calendrier du changement - présenté par François Hollande durant la campagne pour développer les mesures de son programme qu’il allait prendre la première année de son mandat - nous pourrons traiter exactement, en temps réel, des mesures prises et en cours. Avec un avantage énorme ; faire taire celles et ceux qui se paluchent allègrement sur des mesures jamais proposées et, donc, qui ne seront jamais appliquées.

On entend les perdants de la gôche l’ouvrir de plus en plus.

Et, n’ayant que peut d’argument, nos baltringues de l’ultra gauche - celles et ceux qui se sont paluchés  de meetings ubuesques, croyant qu’il suffisait de rassembler du monde pour faire une élection et se sont pris une tôle non seulement aux présidentielles - ou même le FN a fait mieux qu’eux, c’est pour dire - mais, plus chiant, aux législatives, nous reviennent aujourd’hui avec des critiques, au bout de quatre mois seulement de gouvernance Hollande, c’est pour dire la bêtise crasse de ces gens soi-disant de gauche qui se calent sur la droite et l’extrême droite pour y copier les textes et les images anti-Hollande - Bon ; surtout les images... -, souvent faites d’approximations et de détournements d’un programme pourtant clair. Encore fallait il prendre le temps de le lire.

Raz le bol de celles et ceux qui causent, à gôche, sans proposer et en copiant la droite.

Ben non ; c’est agir qui l’aide, le peuple. Alors certes ; on lit chez eux de violentes diatribes anti traité européen mais, va comprendre, pour la plupart jamais développées. Normal, puisque les développer implique avoir lu les différents points du traité et ça, vu comme nos baltringues en causent, ça m’étonnerait que les trois quart l’aient fait. Dernier commentaire en date sur l’un des murs d’un de nos héros de l’anti Hollandisme ; Ils" ont même obtenu de certains gouvernements fraîchement élus (!) des revirements et des renoncements spectaculaires (!) quant à leurs promesses (!) de plaider pour une Europe plus humaine.” Génial argumentaire poussé et cogité. Et après, on s’étonne de leurs faibles scores aux élections... Tu m’étonnes

D’autres, dans une gôche étrange et un peu décalée du monde réel, sans doute inspirés d’une vision transcendante, nous développe un état du monde basé sur un “complot mondial”, véritable mélange de juifs, de banques, de grands groupes, de Francs-maçons, afin d’expliquer une soi-disante mainmise économique. Une pathétique vision dont le Kiosque aux Canards a déjà démonté le bidule ici : Le grand complot mondial des forces occultes : sacrés farceurs. L’intérêt de cette “vision” est la non responsabilité de chacun ; si des problèmes adviennent, c’est de la faute des autres ; jamais la nôtre. Et c’est en cela que les deux extrêmes se rejoignent ; la non responsabilités des actes de chacun. Il est bien plus simple et bien plus confortable de croire que les soucis viennent “d’ailleurs”. C’est d’ailleurs la base primaire des religions.

Alors, à partir de lundi, une nouvelle catégorie apparaîtra sur Le Kiosque aux Canards ; “le baromètres des mesures d’Hollande”. Au moins, nos guignols auront du mal à nous gaver de leurs remarques maternellisantes ; la politique, c’est du sérieux ; pas de la gonflette de neurones.

Mais bon, à leur décharge ; l’exemple vient de haut ; il est plus peinard de s’en prendre à des étudiants journalistes d’une vingtaine d’années que de se bouger le fion... 

Edit : voici le premier mois : De mai à juin 2012 

Le Kiosque aux Canards

Extrême gauche

Extrême droite

Baromètre

François Hollande

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog