Le dimanche, Le Canard se glandouille.

  • le kiosque aux canards
  • Société

lekiosqueauxcanards-sondage

Ben ouais. Il a ouvert une bonne bouteille de Bourbon et fait le tour des films en VO qu’il a téléchargé gratos sur sa plate-forme Canadienne préférée - merci Hadopi ; comme quoi, des fois, c’est plutôt pas mal que les députés votent des lois dans des domaines qu’ils ne maîtrisent pas... - et a envoyé sa naine faire la belle chez les voisins. Que du bonheur...

Comme il s’est payé un lecteur dvd avec une sortie USB, il peut visionner ses films directement sur sa tévé, allongé sur son canapé, se grattant l’arrière droit de son oreille gauche, entre deux lampées de son verre, dont le contenu doré est à température. Il se tâte pourtant ; un Short Churchill ou pas ? Allez, c’est dimanche...

Les semaines sont étranges, en cette période de début de campagne. Le Canard a l’impression que chaque instant qui passe va être propice à un nouveau lynchage, une nouvelle affaire, de nouveaux pieds dans une merde sombre, gluante, qui accroche et qui sent fort. Et de tous côtés, puisqu’il y a un énorme avantage à créer, secouer, mélanger et promouvoir la merde ; ça évite de parler du fond ; surtout quand il y en a peu.

Entre une Marine Le Pen qui caresse ses électeurs dans le sens du poil, sans se préoccuper de la réalité de ses propositions, ni même, d’ailleurs, de leur faisabilité ; vu le niveau des gnous qui suivent la Marine ; pas besoin de développer quoi que ce soit. Et des UMPistes qui ne savent plus comment faire passer cette incompétence qui marque leur quinquennat comme le logo qu'appose un éleveur de gnous sur le flan de ses bestiaux. Le logo de l'UMP nous fera mal dans nos chairs durant encore des années.

Au fait, Collard ; ça s’écrit bien avec deux “n” ?

Une lampée en plus, et une volute de Short Churchill qui part s’étendre vers le plafond.

Même pas envie de zapper sur Canal + pour l’émission politique du dimanche midi ; ça gave Le Canard, aujourd’hui, de se prendre les neurones à cogiter sur les envolées lyriques de qui que ce soit. Le Canard, il est primaire, là ; glandouillage, film, alcool, cigare... peut être d’ailleurs aussi une grève des neurones... Mouahaha... Que du bonheur ; être primaire quelques heures.... Naan ; Le Canard déconne : il va se bouger son gros cul et aller faire un putain de fondant au chocolat pour sa naine, ce soir. Sans doute le truc de la “merde” qui lui a filé des idées de chocolat... Comme quoi, partir d’un truc qui pue, ne signifie pas obligatoirement s’y complaire et y rester... Non ?

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog