Le bouquin de Marine Le Pen “Pour que vive la France” ; un ramassis de pauvreté marketing.

  • le kiosque aux canards
  • FN

lekiosqueauxcanards-marine-le-pen

Déjà ; y’a un truc qui doit faire marrer les pures et les durs des mouvements nationalistes français ; c’est que le titre a été piqué à Bruno Mégret, exclu du FN car il avat, déjà à l’époque, dis tout haut ce que tout le monde pensait tout bas ; la Marine héritera du parti. Pour une fois qu’il a raison...

le livre est un gloubiboulga des idées des différents pontes du souverainisme ; on y trouve pèle mêle les arguties des Couteaux, Dupont-Aignant et autre Villiers, et des charges violentes contre l’immigration, l’économie européenne. Rien sur le peuple, le partage des richesses, les plus grosses fortunes et les entreprises qui font du bénéf ; tu m’étonnes, jolies lectrices et fiers lecteurs, qu’elle ne va pas nous pondre des sorties sur ce qui a fait la fortune de sa famille ; un héritage issue d’un grand patron qui ne redistribuait pas.

Alors elle nous sort “Il faudra faire des économies” ; comment ? Pourquoi ? Cherchez pas elle l’indique pas. Ah si ; on arrête l’immigration, on arrête de financer l’Europe, on arrête de frauder socialement - vous savez, les quelques petits pour-cent de fraudeurs qui nous coûte près de dix fois moins que les entreprises qui font pareil... -. Et sur la fonction publique aussi ; vieille phobie de l’extrême droite que de saquer ces honteux gôchistes. Même s’il s’agit des personnels soignants des hôpitaux.

Mais, sans doute, considère t’elle que l’hôpital est saturé à cause des “dix millions d’immigrés entrés dans notre pays ces trente dernières années...” ; d’où sort ce chiffre ? Qu’elles sont ses sources ? Imagine t’elle que sur 60 millions de français ; dix millions sont immigrés ? Du grand n’importe quoi pour des gens qui ne cogitent pas plus loin que leur haine de ne pas avoir réussi et se cherche des raisons extérieures. A ce sujet, elle nous sort une étude d’un inconnu, présenté comme un universitaire. Hors, ce Jean-Paul Gourévitch n’est absolument pas “universitaire” dans ce domaine de compétence, mais il enseigne l’image politique et la littérature de jeunesse.

Sur le sujet, lire l’article du Kiosque aux Canards se basant sur un véritable spécialiste : “Les coûts réels de l’immigration pour l’économie nationale : 12,4 milliards d’euros de solde positif.”

Concernant la vision “prophétique” de la Marine sur l’éducation ; c’est pathétique. Passons sur le rétablissement de l’autorité ; porte ouverte. Mais y’a des propositions qui génèrent une sacré tranche de rigolade ; "l’histoire sera apprise de façon chronologique. La géographie sera enseignée sur des cartes, en commençant par celle de la France." Bah oui ; aujourd’hui, nos naines et nos nains apprennent la géographie sur des boules de cristal ; il est grand temps de leur redonner des “cartes” pour appréhender la géo... La naine du Canard - 14 ans - se tape régulièrement des interros sur carte, comme tous nos charmants bambins. Quand à l’histoire, depuis le début de la scolarité de la naine du Canard, nous avons, au moins un soir par semaine, appris l’histoire, chronologiquement, en commençant par... La France.

C’est vraiment un programme électoral pour les vieux gnous, qui doivent penser que l’école d’aujourd’hui enseigne le démontage des AK 47 et la géographie du Golfe Persique... La preuve, l’une des phrases de ce chapitre « Non l’Histoire de France ne se résume pas au triptyque esclavage / colonisation / collaboration. »... ça doit faire un bout de temps que les électeurs du FN n’ont pas ouvert un bouquin d’histoire parce que, depuis des années que Le Canard fait réviser l’histoire à sa naine, il a pas vu le triptyque du FN.

Sur le programme économique ; rien de nouveau ; Le Kiosque aux Canards vous l’avait déjà détaillé dans son billet d’humeur “ Le programme économique du FN ou comment raconter des conneries en te regardant dans les yeux.

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog