La panique gagne l’UMP, qui se garde bien d’aborder les sujets qui fâchent.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-panique-a-l-ump


Un vent de panique souffle sur l’UMP

Hier, Le Kiosque aux Canard vous avait livré en exclusivité les résultats du dernier sondage exclusif BVA qui paraît aujourd’hui dans Le Parisien et qui montre que le NanoCandidat Sarkozy se prend encore et toujours une jolie gamelle dans les intentions de vote de celles et de ceux qu’il a présidé durant cinq ans.

Le tourbillon fait s’envoler l’équipe de campagne de Sarkozy

En parallèle, Le Kiosque aux Canard vous relatait les problèmes rencontrés par le NanoCandidat Sarkozy avec son équipe de campagne qui se fout sur la tronche. Bref ; ça ne va pas très fort pour la campagne des Sarkozystes et autres UMPistes et les élus nationaux et de bases semblent commencer à en avoir un peu raz le bol, sentant que leurs mandats futurs vont subir les retours de bâton d’une non élection de leur candidat, et avec un résultat plus que médiocre ; le syndrome de la charrette ; les français mettent le boss dedans, les complices suivent...

Pas de propositions, mais des réactions à celles des autres

Où ces postures sont plus grave pour la démocratie élective et le débat, c’est en fait que le parti majoritaire, gouvernant depuis dix ans, est en totale incapacité de lancer ses propres thèmes de campagne et ne fait que de réagir aux thèmes des autres. Ainsi, la semaine où le NanoCandidat  lance, après celui d’Hollande, son débat sur l’Education ; il se fait voler la vedette des commentaires par la sortie de l’imposition de 75 % des revenus au delà d’un million d’euros de revenus nets. Encore ce matin sur les antennes de RMC, la porte-parole du candidat/chef de l’Etat n’a fait que réagir sur les sujets lancés par l’opposition, et pas spécialement de gauche.

Fillon rentre dans le moule de la polémique, s’éloignant du débat

Même le premier ministre, souvent assez modéré dans ses interventions - on se souvient, jolies lectrices et fiers lecteurs de sa position sur les propos de Guéant - se mêle à la provocation instaurée par la Führieuse du FN sur la viande Halal, sachant que celle-ci doit représenter, en réalité, moins de 3% de l’abattage en France alors qu’il est en train de représenter, pour la droite et l’extrême-droite, près de 80 % du débat. D’ailleurs, il est étrange que le premier ministre ne soit pas outré par l’ébouillantage des écrevisses vivantes qui, lui, n’est pas lié à une pratique religieuse, mais de bon sens.

Une campagne de droite qui évite d’aborder les sujets qui fâchent

Alors, certes ; combattre avec des envolées lyriques un produit qui ne représente que 3%, ça permet de ne pas avoir trop de contradicteurs. Par contre, on oublie tous les autres points qui, eux, pourraient être encore plus dangereux pour nos UMPistes. Ainsi, ils sont dans un merdier sans nom ; continuer leur campagne sur les réactions aux propositions et aux déclarations des autres candidats ne les fait pas décoller. Parler des sujets qui dépriment les français risquent de les abattre directement sur la piste, vu qu’ils dirigent le pays depuis plus de dix ans. Et qu'ils sont directement responsables, par leux choix politiques et idéologiques, d'une grande partie du merdier. A ce sujet, ne pas oublier que la dette de l'Etat a augmenté d'une manière importante avant le début de la crise, derrière laquelle ils tentent de camoufler leurs erreurs.

Ils sont dans la merde... Et c’est un juste retour des choses, puisque ce sont eux qui nous y ont foutu.

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Hollande

Sarkozy

UMP ne décolle pas

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog