La droite et les 35 heures : ils ont bien fait d’ouvrir leurs gueules, tiens !

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-35h.jpeg

L’UMP : dix ans au pouvoir et rien du tout sur les 35 heures

Curieux de voir comme celles et ceux qui fustigent,à intervalles réguliers, la loi sur le temps de travail n’ont rien fait depuis 2002 alors qu’ils étaient majoritaires. Ils gueulent, s'agitent, font de grands mouvement de bras et de comm’ et... Rien. Pas de proposition de loi, pas de décret ; rien, que dalle, nada. 

Et pour cause : non seulement les 35 heures ont créé entre 350 000 et 850 000 emplois - selon les instituts et les études - alors que le gouvernement Jospin les mettait en place pour, environ, 750 000 emplois mais, pois chiche sur le couscous ; la grande majorité des électeurs n’ont aucune envie de revenir sur ce temps de travail. 

Pire : même l’ex NanoPrésident Sarkozy les a, indirectement, renforcé puisqu’il préfère défiscaliser les heures supplémentaires - la loi TEPA ; son fameux “travailler plus pour gagner plus” qui s’est révélé, in fine, une catastrophe. Lire ou relire l'article du Kiosque aux Canards sur le sujet -. Ainsi, les 35 heures deviennent le seuil de déclenchement de cette mesure UMPiste. S’attaquer à elle, pour les UMPistes, devient s’attaquer à l’ex président.

La suppression des 35 heures n’est même pas au programme UMPiste

Ces UMPiste ; quels guignols ! Ils se targuent d’avoir pécho Ayrault sur sa déclaration concernant les 35 heures alors que leur suppression ne figurait même pas à leur programme. 

Plus guignols que ça, il n’y a que les communiste qui, depuis aujourd’hui, se sont alliés aux UMPistes pour voter contre une proposition de loi PS au Sénat, alors qu’ils n’ont pas eut de mots assez durs pour fustiger le PS quand celui-ci a fait de même pour le nouveau traité européen.


Quelques mois plus tôt, Bruno Le Maire, en charge de son programme, a proposé de l'inscrire dans le projet, mais "Christian Estrosi l'a alerté sur le fait que cela revenait à supprimer les heures sup' défiscalisées", affirme l'entourage de Christian Estrosi. Bruno Le Maire aurait admis que l'équation était insoluble.

Les UMPistes se perdent eux-mêmes dans leurs contradictions

Cette situation ennuie considérablement les membres de l'UMP lors de la campagne présidentielle, qui hésite a changé de logiciel, tant ils ont convaincu leur électorat des méfaits des 35 heures. Quelques semaines avant l'élection, devant les patrons de l'Afep, son secrétaire général Jean-François Copé plaide avec force pour leur suppression. 


Face à lui, Michel Sapin, aujourd'hui ministre du Travail, balaye l'intégralité de son argumentaire d'une simple question : "Je ne suis pas sûr d'avoir compris... proposez-vous la fin du seuil de déclenchement des heures défiscalisées ?"

Avec les 35 heures : plus d’heures supplémentaires et plus de loisirs


En supprimant la référence à la durée légale, et ainsi en s'en remettant aux accord de branche et d'entreprises, la droite devra convaincre patronat et représentants des salariés de s'entendre sur une durée plus longue.

Christian Estrosi propose de revoir la répartition des allègements Fillon, qui seraient maintenus uniquement pour les entreprises qui se rapprochent des 39 heures, et qui profiteraient aussi aux salariés et non plus seulement aux entreprises. Christian Jacob propose que les entreprises puissent allonger le temps de travail lorsqu'elles décrochent de nouvelles parts de marchés.


Le problème, c'est que la durée moyenne du travail réelle en France est de plus de 39 heures. Autrement dit, les Français réalisent des heures sup' en grand nombre. Or celles-ci sont payées plus que les heures normales. Les députés UMP ont beau vouloir une semaine de 39 heures payées 39 heures, il propose en fait une réduction du coût du travail. Avec une perte pour nette pour de nombreux salariés. "Quoi qu'il en soit, nous n'avons aucune chance que notre proposition soit votée", reconnait Christian Jacob. Les députés UMP le regrette-t-il vraiment ?

Le Kiosque aux Canards

35 heures

PS

UMP

Ayrault

Copé

lekiosqueauxcanards

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog