Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par le kiosque aux canards

lekiosqueauxcanards-hoax

Depuis quelques jours, à l'amorce de la dernière ligne droite de la campagne présidentielle, un message, commençant par « Qui suis-je ? », circule sur Internet visant à dénigrer François Hollande, à remettre en cause la sincérité de son engagement et sa capacité à diriger notre pays. Evidemment, il est repris complaisamment sur des sites de l'UMP.


Ne laissons pas faire. Voici une réponse point par point aux éléments diffamatoires et inexacts contenus dans ce message.


D'abord, ce message caricature François Hollande et ses origines, en lui reprochant d'être issu d'une famille aisée. C'est un reproche constant de la droite : depuis toujours, la droite formule ces accusations contre les leaders de la gauche. Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand y ont eu droit. Et ses origines aisées n'ont pas empêché Léon Blum de donner à la France les premiers congés payés.


De plus, ce texte semble reprocher à François Hollande l'engagement à l'extrême-droite de son père, oubliant que sa mère était de gauche. Ne devrait-on pas plutôt saluer un homme capable de se faire ses propres convictions, même en allant à l'encontre de celles de sa famille ?


Mensonge sur le patrimoine de François Hollande


Ce message fait également état d'un patrimoine de François Hollande « estimé à plus de 10 millions d’Euros »C'est inexact. François Hollande a rendu public son patrimoine à l'occasion de l'élection présidentielle. Son patrimoine immobilier s'élève à 1,17 millions d'euros, ce qui le place en-dessous du seuil de l'ISF (1,3 millions d'euros). Il se décompose comme suit:


  • Une maison à Mougins (Alpes-Maritimes), achetée en 1986 et estimée à 800.000 euros.
  • A Cannes, il possède 30% de la SCI propriétaire de l'appartement de 80 mètres carrés occupé par son père et à 70 % du logement où vit son frère, pour un total de 370.000 euros.

Ce message cherche également à remettre en cause la sincérité de l'engagement de François Hollande : « à la fin des années 70, sortant de l’ENA je sens que la droite va perdre et que Mitterrand est sur la pente ascendante, pour assurer mon avenir je choisis alors de rejoindre le PS ». C'est là encore inexact. L'engagement à gauche de François Hollande est sincère. Syndicaliste étudiant durant ses études à l'IEP de Paris, il adhère au PS en 1979, un an après la défaite du PS aux législatives. A cette époque, il est loin d'être acquis que la gauche va l'emporter en mai 1981.


Mensonge sur l'expérience de François Hollande


Ce message fait grief à François Hollande n'avoir jamais été membre d'un gouvernement, ni d'avoir dirigé de grande ville. Tout comme Barack Obama ou par exemple Tony Blair avant leur élection. Mais il passe sous silence l'expérience du candidat à la présidence de la République. Au delà de sa formation, (Sciences-Po, HEC, ENA) François Hollande a :

  • dirigé un département
  • été député depuis plus de 25 ans
  • dirigé le PS au moment où la gauche exercait les responsabilités
  • été à ce titre associé aux grandes décisions du gouvernement de Lionel Jospin
  • été chargé de mission à l'Elysée sous François Mitterrand
  • dirigé des cabinets de porte-parole du gouvernement

Mensonge sur la Corrèze, présidée par François Hollande

Il y est également repris les mensonges de Jean-François Copé sur la Corrèze, notamment sur l'augmentation du nombre d'agents territoriaux. Alors que lors de la séance plénière du Conseil général de la Corrèze du 23 mars dernier, le nombre d'agents est passé de 1335 agents au 1er janvier 2008 à 1301 agents au 1er janvier 2012, soit une baisse de 2,5%.


Ce message accuse également François Hollande d'avoir transformé la Corrèze sous son mandat en département le plus endetté de France. C'est oublier qu'entre 2001 et 2008, la majorité de droite avait fait passer la dette du département de 35 à 300 millions d'euros. Et François Hollande s'est attaché à la stabiliser, comme l'ont rappelé les socialistes de Corrèze dans une infographie :

lekiosqueauxcanards-dette-correze.png

Sous la droite, entre 2004 et 2008, la dette a augmenté de 283%. C'est une situation catastrophique qu'a trouvée François Hollande à son arrivée, et qu'il s'est attaché à corriger.

Les socialistes de Corrèze ont fait une vidéo résumant tous ces éléments:

Mensonges sur le programme de François Hollande


Entre autres présentations malveillantes et fausses des propositions de François Hollande, le message l'accuse  de vouloir « augmenter de 45 milliards d'euros les impôts et taxes »C'est totalement faux et vérifiable dans le projet du candidat.


Il est également question dans ce message de l'indemnité de François Hollande, qui atteindrait « 30.387 € par mois ». C'est inexact, et factuellement impossible. La loi prévoit qu'un élu qui exerce deux mandats, en l'occurrence député et président du conseil général, ne peut toucher au plus qu'une fois et demie l'indemnité d'un parlementaire. Il perçoit donc 8.300 euros bruts, auxquels il faut retrancher une pension alimentaire qu'il verse. Quant à la soirée des primaires, elle s'est conclue dans une brasserie du boulevard Montparnasse comme le montre cette vidéo de BFMTV.


Ce message prête également à François Hollande l'intention de créer 65.000 postes de fonctionnaires en cinq ans, pour un coût fantaisiste de 100 milliards d'euros. Or, si François Hollande a bien affirmé qu'il allait créer 60.000 postes dans l'éducation nationale, il a expliqué que ces postes seraient crées à effectif constant en faisant des économies ailleurs, et qu'il n'y aurait pas d'augmentation générale du nombre de fonctionnaires, comme il l'a dit dans son discours du Bourget.


Le message se termine par « Le changement c’est maintenant ! », ce qui est en revanche tout à fait exact.

Le Kiosque aux Canards

Présidentielles 2012

Mensonges de l'UMP

Hoax

François Hollande

Corrèze

lekiosqueauxcanards

Commenter cet article