L’équipe de campagne de Sarkozy se fout sur la tronche.

  • le kiosque aux canards
  • UMP

lekiosqueauxcanards-sarkozy-copie-1

L’UMP merde dans sa campagne

C’est toujours de la faute des autres quand ça merde. Et l’équipe de campagne du NanoCandidat Sarkozy n’échappe pas à la règle. Surtout quand les débuts de sa campagne sont poussifs, et qu’elle a du mal à décoller. Soyons franc, pour l’instant, c’est même plutôt la catastrophe. On a vraiment l’impression que personne n’y croit plus, même pas lui. 

Mais, il oublie un détail ; du score du NanoPrésident Sarkozy aux présidentielles dépend aussi le résultat aux législatives des députés UMPistes. Et eux, ne s’en foutent pas. Et ils le font savoir. 

Les députés UMP commencent à l’avoir mauvaise

Ainsi, Pour Lionnel Luca, le boss du côté dur du parti, "Il y a des gens un peu inexpérimentés dans l'entourage du président". Tu m’étonnes... Et de rajouter, dubitatif, que Nicolas Sarkozy "est un peu trop replié sur le cocon de son QG de campagne, de son entourage, qui n'est pas forcément au fait des réalités électorales". Il est clair que l’accueil de Bayonne, sans l’apport des cars blindés de militants UMPistes, ça le fait pas des masses comme communication. Et, en parlant d'être "replié" ; se replier dans un bar, ça le fait pas non plus.

Une liste de bugs longue comme le bras d’un facho

Bah oui ; quand ça veut pas, ben ça veut pas et quand le boss rame, tout le monde s’active sur les pédales des pédalos. Ainsi, les bugs de campagne mettent les nerfs aux parlementaires qui voient leurs chances de réélections fortement compromises, pour certaines et certains d’entre eux. Et principalement à cause des bugs internes.

On a eu, en moins de deux semaines, Nora Berra et les SDF qui ne doivent pas sortir de chez eux par temps froid ; les gamins du centre aéré forcés à faire la “Claque” aux NanoPrésident Sarkozy ; l’affaire Véolia pour l’ancien ex-futur premier ministre Radical ; le déplacement folklorique à Bayonne, mal préparé par Alliot-Marie ; l”épuration” du NanoCandidat Sarkozy ; les cantines Halal de Guéant. Bref ; ça commence à faire beaucoup pour un président qui veut montrer sa capacité à “tenir” le pays mais qui n’arrive plus à tenir ses propres troupes.

Sarkozy s’en prend à Nathalie Kosciusko-Morizet

Et, pois chiche sur le couscous, voilà t’y pas que la porte-parole du NanoCandidat Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a tellement insisté pour être la seule “porte-parole” de campagne, se gauffre sur le prix du ticket de métro, elle qui veut faire passer son candidat pour le sauveur des classes moyennes. Raté, Nathalie : essaye encore...

Plus ennuyeux pour elle, comme l’affirme un proche conseiller d’un ministre "Pendant que NKM se planquait, d'autres montaient au créneau pour défendre le bilan et finalement c'est elle qui décroche, seule, le pompon". "Nathalie a tout fait pour qu'il n'y ait pas de porte-paroles adjoints".« Elle a vendu à Sarkozy une montée au ciel avec un seul ange à ses côtés et sans angelots », plaisante un autre.

Aucune consigne, aucune orientation pour l'UMP

Quatre-vingt orateurs nationaux entourent la porte-parole. Seul soucis ; ils sont livrés à eux-même, n’ont pas de consigne, pas d’orientation et fonctionnent en roue libre. Les ministres sont étrangement en second plan, comme le confirme Lionnel Luca  "On a l'impression qu'il n'y a plus qu'un seul ministre, Claude Guéant, et le premier ministre François Fillon. C'est insuffisant. Ce n'est pas une bonne stratégie." même le groupe parlementaire de l’UMP se retrouve livré à lui-même. 

C’est pas la joie chez nos UMPistes et, à en écouter les commentateurs, ça risque pas de s’arranger, même si l’optimiste Lionnel Luca pense que ça pourrait bouger  “peut être après le 11 mars”.

Le Kiosque aux Canards

Elections présidentielles

UMP

Equipe de campagne

Problèmes

vousaimerez

Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog