L’Elysée et le gouvernement ne cèderont pas sur le “mariage pour tous”

Il n’est pas question de reculer, même pour 400 000 manifestants

Alors qu’hier, à 18h30, les derniers manifestants partaient du Champs-de-Mars à la demande de la préfecture, l’Elysée prévient officiellement qu’il n’est pas question de reculer d’un pouce sur la promesse de campagne N°31, tout en reconnaissant que 400 000 personnes forment une manifestation “consistante” et «exprime une sensibilité qui doit être respectée» mais «ne modifie pas la volonté du gouvernement d’avoir un débat au Parlement pour permettre le vote de la loi», prévient une conseillère de la présidence de la République. «Ça n’empêchera pas le débat au Parlement»

Christiane Taubira confirme qu’un referendum sur le sujet n’est pas constitutionnel

«La Constitution (...) précise les domaines dans lesquels un référendum est possible, et ça n’est pas le cas», affirme sur TF1 la garde des Sceaux, une des ministres chargées du projet de loi sur le mariage et l’adoption d’enfants pour les couples homosexuels. "Bien entendu le gouvernement entend, constate la mobilisation, mais le débat parlementaire permettra justement d'éclaircir toute une série de sujets qui ont été utilisés avec confusion ces dernières semaines", a-t-elle conclu. 

Le livret de famille aura toujours les termes “père” et “mère”

« C'est un texte de loi qui n'enlève strictement rien à personne, qui ne supprime pas les mots de père et de mère, qui maintiendra le livret de famille pour les couples exactement comme il est, c'est une loi qui ouvre la liberté, c'est une loi protectrice pour les couples et pour les enfants, a-t-elle assuré. Nous souhaitons que tous les enfants de France puissent bénéficier de la même protection. »

«Dans une démocratie représentative, il y a la place du Parlement avec le temps nécessaire au débat, a estimé la ministre au JT de TF1 dimanche soir. Le gouvernement entend, constate la mobilisation, mais le débat parlementaire permettra justement d'éclaircir toute une série de sujets qui ont été utilisés avec confusion ces dernières semaines»

Ce sera en effet utile, vu le nombre de bêtises entendues ces dernières semaines de la part des “anti”

L’Elysée et le gouvernement ne cèderont pas sur le “mariage pour tous”
Le KAC © 2017 -  Hébergé par Overblog